Monde

Walikale : Le CJDH-RDC préoccupé par les tensions entre les communautés Batiri et Banangiri (Communiqué)

WALIKALE, le 05 Février 2021 MNCTVCONGO—— Dans un communiqué publié ce vendredi 05 Février, le Carrefour Pour la Justice, le Développent et les droits Humains [CJDH-RDC] se dit préoccupé les tensions communautaires qui ont été enregistrées depuis un mois entre les membres de la communauté Batiri et Banangiri. Cette organisation appelle la population au calme et l’implication des autorités congolaises pour éviter le pire.

« Notre organisation est très préoccupée et alerte sur les évènements depuis le mois dernier de la l’année en cours d’où nous avions enregistré les dégâts collatéraux dans le village de Bunangiri entre les deux parties en conflits pendant l’opération de l’annonce du verdict de la justice, par rapport aux conflits fonciers qui opposent les deux groupes notamment les Batiri dans le village de Mpofi et les Banangiri dans le Bunangiri, dans le groupement Utunda en secteur des Wanianga, territoire de Walikale, province du Nord-Kivu », indique le Carrefour Pour la Justice le Développent et les droits Humains [CJDH-RDC].

Cette organisation ajoute que le mercredi 03 Février 2021, le chef secteur des Wanianga a effectué une descente sur le lieu dans le village de Mpofi pour tenter de trouver une solution à ce problème. Fort malheureusement elle a observé une vive tension auprès des habitants de ce village de Mpofi, et dommage que les enfants sont directement et indirectement affectés par cette question là.

« Nous trouvons cette situation grave. C’est pourquoi appelons les deux parties en conflit de privilégier le dialogue communautaire pour résoudre pacifiquement le problème là, dans l’objectif d’une paix durable et de la cohésion sociale dans cette partie », a déclaré Fiston Misona, Assistant Coordo du CJDH-RDC.

Le CJDH-RDC appelle également le gouverneur de la province du Nord-Kivu et le gouvernement central avec ses partenaires de s’impliquer davantage le plus vite possible pour éviter que le pire n’arrive dans ce coin de la République Démocratique du Congo.

Rappelons qu’il y a quelques semaines des maisons avaient été incendiées et des personnes blessées dans des échauffourées entre les deux parties.

Barak Munyampfura Héritier

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 × 6 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
× Comment puis-je vous aider ?