Monde

Urgent/Ituri : Le Chef de la milice CODECO/ALC, Maki Chesse, recherché par les FARDC

BUNIA, le 25 Janvier 2021 MNCTVCONGO—— Les Forces Armées Congolaises ont lancé ce lundi 25 Janvier 2021 un avis de recherche à l’encontre du seigneur de guerre et très redouté le Chef de la milice de Coopérative pour le développement du Congo (CODECO). Il s’agit de Maki Chesse Justin alias Petit Loup de la Montagne, très connu dans la zone. 

Dans un communiqué les FARDC appellent la population, et autres couches sociales de s’activer auprès des Forces armées pour arrêter ce rebelle et promettent une prime à la personne qui va livre allais Petit Loup de la Montagne.

« Aujourd’hui nous lançons officiellement l’avis de recherche du Chef milice CODECO/ALC Maki Chesse Justin alias Petit Loup de la Montagne. Au travers cet avis de recherche, nous demandons l’appui de la population en vue de neutraliser définitivement ce chef rebelle. Vous êtes chauffeur, opérateur de saisie, acteur politique, député, homme de Dieu, journaliste, commerçant et membre de la justice militaire. Pour la cause du Congo par tout où vous êtes, aidez les FARDC de capturer Monsieur Maki Chesse Justin responsable des CODECO/ ALC », indiquent les FARDC en Ituri dans ce communiqué.

« Arrêtez-le et amenez-le auprès des autorités congolaises provinciales ou locales. Tenez bien une prime colossale est réservée pour tout celui qui lui mettra la main sur. Vous aussi les membres de cette milice, gardes du corps ou collaborateurs plus proches arrêtez-nous ce Monsieur et amenez-nous ce Monsieur, vous aurez la récompense de la République au lieu d’avoir le châtiment du châtiment suprême des FARDC. Appeler à ces numéros +243977173062, 81651178, 973173980 », ajoute le porte-parole de l’armée en Ituri, le Lieutenant Jules Ngongo.

Rappelons que cette milice est accusée depuis 2019 de plusieurs exactions à l’encontre des civils dans le territoire d’Irumu et Djugu. Ici des centaines de personnes ont été tuées et des milliers d’autres déplacés suites aux attaques des milices dans la zone. Les Nations Unies et la Cour Pénale ont dénoncé ces attaques et appelé les autorités congolaises à punir les auteurs. 

Barak Munyampfura Héritier

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Résoudre : *
28 ⁄ 2 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
× Comment puis-je vous aider ?