Monde

Union Africaine : Félix Tshisekedi place son mandat au service du peuple

ADDIS-ABEBA, le 6 Février 2021 MNCTVCONGO—— Prenant la parole à l’occasion de sa prise du pouvoir à la tête de l’Union Africaine (UA) Félix Tshisekedi a, dans son allocution d’acceptation de mandat, félicité son prédécesseur Cyrille Ramaphosa tout au long de cette cérémonie de haute portée ce samedi 06 Février 2021 au siège de l’Organisation à Addis-Abeba.

« Merci pour cette passation de témoin, je sais que vous avez placé la barre très haut ; je vais travailler d’arrache-pied pour essayer de vous égaler », ont été les premiers mots du nouveau président de l’Union Africaine.

« C’est un immense honneur que tous les Présidents Africains ont fait à mon pays à travers ma modeste personne, en lui donnant la présidence de l’Union Africaine », a déclaré le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Il a rappelé le thème de cette année à savoir : Art, Culture et Patrimoine, leviers pour l’édification de l’Afrique que nous voulons. « Nous voulons une participation active des jeunes et des femmes », a-t-il fait savoir.

Le Président en exercice a dit mesurer l’immensité de la tâche, qu’il accepte d’assumer en toute humilité tout en remerciant son prédécesseur pour les efforts entrepris dans des des conditions difficile la mobilisation des fonds dans la lutte contre la pandémie de COVID-19.

« C’est un privilège unique pour la RDC qui accède ce jour à la présidence de l’Union Africaine à un moment symbolique où nous célébrons les 60 ans de la mort de son digne fils et de l’Afrique Patrice Emery Lumumba. C’est lui qui avait organisé en août 1960 à Kinshasa le plus grand congrès du panafricanisme », a-t-il souligné. 

Pour honorer la mémoire de tous les panafricanistes, le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a dit ancrer la thématique de sa présidence dans la vision ci-après : Une union Africaine au service des peuples. 

Au moment où le président accède à son mandat, l’Afrique est en proie à un défis majeurs, celui de faire taire les armes. Il a cité la bande sahelo-sahelienne, les mouvements insurrectionnels en République Centrafricaine, l’insécurité récurrente à l’Est de la RDC et le terrorisme au Nord du Mozambique.

Au sujet de l’intégration régionale, le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo s’est félicité de l’effectivité de la Zone de libre-échange continental africain ( ZLECAF). 

Au sujet de la pandémie de COVID-19, le nouveau Président a loué la capacité de résilience des africains et les efforts entrepris par différents chefs d’État dans la lutte contre cette pandémie.

« Organisons-nous ensemble, avec nos partenaires internationaux pour une grande offensive contre ces différents fléaux », a dit le Président de la République avant de demander le renforcement de CDC Afrique.

Le nouveau Président a pris l’engagement de poursuivre les projets phares tels que le renforcement de la paix et de la sécurité, l’opérationnalisation de la ZLECAF, la promotion de la culture et des arts africains, la lutte contre le réchauffement climatique, la réalisation des projets intégrateurs comme le barrage d’Inga III.

C’est par une citation de Ki-zerbo que le Président Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo a terminé son discours d’investiture. « on ne développera pas l’Afrique, mais c’est l’Afrique qui se développera.

Mike Pakoto

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 − 11 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
× Comment puis-je vous aider ?