Monde

Tanganyika : Le rapporteur Cyrille Kimpu à la base du désordre au sein de l’Assemblée provinciale !

KALEMIE, le 02 Avril 2021 MNCTVCONGO—— La session ordinaire de Mars à l’Assemblée provinciale du Tanganyika s’est ouverte sur fond de désordre. Le rapporteur de cet organe délibérant, Cyrille Kimpu Awel, serait l’instigateur de ce désordre créé au nom de l’adhésion à l’Union sacrée de la Nation initiée par le Chef de l’État Félix Tshisekedi. 

En effet, tout est parti de la signature par 9 députés provinciaux se réclamant de l’Union sacrée de la Nation, sur les 25 que compte cette assemblée, de deux pétitions de déchéance contre le président Lulu Kitenge Joseph et le Vice-président Lubula Kaluta Alvard, accusés d’incompétence et mauvaise gestion. 

En revanche, les autres députés ont par la suite aussi déposé une pétition de déchéance contre le rapporteur, le rapporteur adjoint ainsi que le questeur. 

Alors que la session de Mars consacrée au contrôle parlementaire devrait s’ouvrir le mardi 30 Mars, le rapporteur Cyrille Kimpu Awel, a signé un communiqué en date du lundi 29 Mars annulant la plénière d’ouverture à cause des pétitions déposées contre le président et le Vice-président. 

« Aujourd’hui, celui qui est en train de faire les désordres c’est le rapporteur qui a même fabriqué un cachet non officiel pour traiter les dossiers. », déplore un député provincial qui s’est confié à Mnctvcongo. 

Un communiqué rejeté par les autres membres du Bureau Lulu Kitenge. Le mardi, les députés qui se sont rendus au bâtiment du 31 Juillet pour prendre part à l’ouverture de la session ont été interdits d’y accéder par la police qui aurait reçu les ordres verbaux de la part du Général Amuli depuis Kinshasa pour empêcher aux députés d’accéder à leur lieu de travail. Finalement, les députés s’étaient réunis à l’hôtel Tshamileso où ils ont lancé officiellement la session de Mars. 

Autres faits, deux députés provinciaux de l’AFDC-A ont été déférés devant la justice à Kalemie par leurs collègues et camarades du regroupement pour avoir refusé de signer l’acte d’adhésion à l’Union sacrée. Leurs collègues demandent à la justice de les invalider. 

Le moins que l’on puisse dire de cette situation, c’est ce que, c’est un désordre total qui règne actuellement à Kalemie. Et ce sont les personnes qui veulent à tout prix la tête du gouverneur Zoé Kabila, actuellement en mission à Kinshasa, et qui a tout de même le soutien de la population. Ses détracteurs veulent ainsi profiter de son absence en province pour créer du désordre comme ce fut le cas au Lualaba avec le gouverneur Richard Muyej. 

La Rédaction

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Résoudre : *
8 + 2 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
× Comment puis-je vous aider ?