Monde

Sud-Kivu : Sekunzi Zakaria, proche du Colonel Makanika, arrêté à l’aérodrome de Minembwe par l’armée

GOMA, le 15 février 2021 MNCTVCONGO—— Les Forces Armees de la République Democratique du Congo ont annoncé, lundi 15 Février 2021, avoir arrêté un des grands Chefs du groupe armé Makanika le samedi 13 Février 2021 vers 14h00′ à l’aérodrome de Minembwe dans le territoire de Fizi. Il s’agit de Sekunzi Zakaria Bonheur qui serait le commandant Axe Kamombo Tshakira où il mène des opérations contre l’armée et autres groupes armés.

« Coup de filet réussi par les militaires de la 12ème brigade à Minembwe. Mr Sekunzi Zakaria Bonheur, un parmi les grands Chefs du groupe armé Makanika a été arrêté le samedi 13 Février 2021 vers 14h00′ à l’aérodrome de Minembwe dans le territoire de Fizi. Ce dernier était commandant Axe Kamombo Tshakira où ils menaient les opérations contre les FARDC et contre les autres groupes armés », indique un communiqué de l’armée congolaise.

Le Capitaine Dieudonné Kasereka porte-parole du secteur opérationnel Sukola 2 Sud Sud-Kivu, ajoute que cette officier rebelle était provenance de la forêt de Bijabo et voulait s’infiltrer à bord d’un avion petit porteur pour se rendre à Bukavu et Goma dans une mission jusque-là inconnue. Ce commandant du groupe armé Makanika sera entendu par les services spécialisés pour connaître les buts de sa mission à Bukavu et Goma, précise-t-il.

Par ailleurs, le commandement du secteur opérationnel Sukola 2 Sud Sud-Kivu remercie la population en province en général et celle d’Uvira, Mwenga et Fizi, en particulier, pour leur détermination de collaborer étroitement avec les unités FARDC, et aussi demande à tous les groupes armés de déposer les armes et se rendre enfin de poursuivre le processus de paix lancé par le Chef de L’Etat, commandant suprême des FARDC.

Pour rappel, plusieurs groupes armés sont actifs dans les forêts de hauts et moyens plateaux de Minembwe et Fizi. Parmi les seigneurs les plus connus figurent le général Ebuela des milices Maï-maï et le Colonel dissident des FARDC, Makanika, à la tête des groupes armés autodéfense Banyamulenge. Depuis plus de deux mois, une centaine des civils auraient péri dans ces attaques. Des milliers de vaches ont été aussi pillées dans ces multiples affrontements entre les groupes armés locaux.

Barak Munyampfura Héritier

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Résoudre : *
15 × 28 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
× Comment puis-je vous aider ?