Monde

Sud-Kivu : 50è anniversaire du Parc national de Kahuzi Biega : une double cérémonie organisée à Chivanga 

KABARE, le 30 novembre 2020 MNCTVCONGO—— Le Parc national de Kahuzi Biega (PNKB), dans la province du Sud-Kivu, a totalisé ce lundi 30 novembre 2020 50 ans d’âge. Créé en 1970, Ce site du patrimoine mondial est très convoité et envié par les touristes venant de quatre coins du Monde. 

À cette une double cérémonie a vécu au Quartier Général de cette aire protégée à Chivanga en territoire de Kabare en présence de Théo Kasi Ngwabidje, Gouverneur du Sud en compagnie d’une forte délégation de son Gouvernement, les partenaires de l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN) et d’autres invités de marques, rapporte la Cellule de Communication du Gouvernorat de province du Sud-Kivu.

Le chef de l’exécutif Provincial a été très heureux de participer à cette double cérémonie de célébration du 50ème anniversaire du PNKB et de la dénomination des bébés gorilles nés dans cet habitat naturel, qui est le berceau touristique du Sud-Kivu, à 50 ans d’existence durant lesquels la protection de ses ressources naturelles en général et des gorilles des montagnes en particulier reste une grande préoccupation de son Gouvernement et de bon nombre de ses partenaires tant nationaux qu’internationaux.

Le numéro un du Sud-Kivu a fait savoir la position stratégique du PNKB dans la région qui fait de lui une grande banque des données pour les chercheurs nationaux et d’autres en provenance de plusieurs horizons du Monde. Il a rappelé que c’est aussi une pharmacie naturelle et un grand entrepôt du carbone en Afrique centrale.

Au nom de son Gouvernement,Théo Kasi a rendu hommage aux vaillants éco gardes morts et vivants pour les bons et loyaux services qu’ils ont rendus à cette « aire protégée » et à travers lui, à la République Démocratique du Congo et pour d’autres qu’ils continuent à rendre, nuit et jour, pour la sauvegarde de ce patrimoine de l’humanité qui, à son tour, fournit d’innombrables services écosystémiques.

L’autorité provinciale a rappelé que les 50 ans d’âges du PNKB est un moment de soutenir et de réfléchir sur les voies et moyens pouvant permettre de conserver d’avantages des bébés gorilles, fruits des efforts consentis par toutes les parties prenantes à cet effort commun de protection et de sauvegarde de ce site.

Pour Jean De Dieu Bya’ombe, Directeur provincial de l’ICCN et chef de site du Parc national de Kahuzi Biega, cette aire protégée fait, non seulement la fierté de notre Province, mais aussi de la République Démocratique du Congo en général à travers sa faune et sa flore qui contribuent au développement du tourisme durable et à la lutte contre le réchauffement climatique. 

Il a invité tout le monde à s’impliquer encore plus dans la bonne conservation de la biodiversité du PNKB en accordant une grande priorité aux intérêts communs tout en évitant les intoxications de certaines organisations internationales qui ne cessent de détruire la bonne image de ce site tant convoité et qui demeure aujourd’hui le troisième en Afrique.

Les gorilles qui ont été baptisés, ils appartiennent désormais à la plaine de l’Est et ils restent l’image de marque, le symbole de l’attachement à la protection de la forêt des montagnes. C’est le cas du nom du premier gorille baptisé « Ngwabidje », où pour la circonstance De Dieu Bya’ombe a rappelé que Théo Kasi Ngwabidje est le tout premier Gouverneur du Sud-Kivu à avoir visité plus de deux fois cette aire protégée et à échanger avec les éco gardes. 

Pour lui, c’est une oreille attentive à respecter car il s’est beaucoup impliqué pour la protection de ce site et continue à le faire. À son tour, le chef de l’exécutif Provincial a remercié les responsables du PNKB pour cette grande considération tout en promettant de s’investir toujours, même après son mandat pour la protection de ce site et promouvoir plusieurs projets au profit de celui-ci.

Il n’a pas été seul, Monsieur Cloke Wer a été aussi nominé et choisi parmi la dénomination des bébés gorilles pour son travail bien fait et de son implication personnelle pour la réussite de plusieurs projets permettant cette aire protégée d’émerger.

Marc Malago Kashekere, Vice-gouverneur du Sud-Kivu a pour sa part reçu le prix d’un ambassadeur pour son travail consenti et son courage mené tout au long des secousses au sein du PNKB par les braconniers et d’autres personnes de mauvaise foi qui ne cessent d’attaquer ce patrimoine mondial qui, tout de même demeure une fierté, non seulement pour le Congo mais le monde. À part son diplôme de mérite et sa médaille pour la circonstance, Marc Malago Kashekere a rappelé aux uns et aux autres qu’il soutiendra toujours l’ICCN et le PNKB dans toutes leurs entreprises.

Cellcom Gouvernorat/MNCTVCONGO

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Résoudre : *
15 + 26 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
× Comment puis-je vous aider ?