Monde

Rutshuru : Jean François Sebinwa appelle les services de sécurité à identifier et punir les auteurs des assassinats à Bunagana

RUTSHURU, le 17 Janvier 2021 MNCTVCONGO—— Le Gouvernement Congolais devrait amorcer au plus vite des enquêtes sérieuses afin de dénicher les auteurs des meurtres enregistrés depuis quelques jours dans la cité de Bunagana, en groupement Jomba dans le territoire de Rutshuru. Dans une déclaration faite ce dimanche 17 Janvier, Jean François Sebinwa, Leader dans cette partie du Nord-Kivu condamne les tueries répétitives et appelle les services de sécurité à mettre les batteries en marche, afin de stopper la montée des cas d’assassinats dans la zone.

« C’est avec un cœur déchiré rempli de tristesse que j’ai appris l’événement malheureux lié à l’assassinat et au meurtre des civils ce vendredi 15 janvier 2021 à Kavugiza/Bunagana par des porteurs d’armes non encore identifiés. L’assassinat qui s’ajoute à trois autres qui ont été enregistrés les trois dernières semaines et dont les auteurs restent jusqu’à ce moment inconnus. En mon nom propre et en celui des miens, je m’incline devant les mémoires de toutes ces personnes lâchement abattues par des hors la loi et ennemis de la paix. Que leurs âmes reposent infiniment en paix », a dit François Sebinwa dans sa déclaration.

« À cette même occasion, je me joins personnellement aux familles et à toute la population de Bunagana touchées d’une manière ou d’une autre par cet événement très malheureux et difficile à supporter. Je condamne fermement ces actes d’assassinat et j’appelle les services de sécurité habiletés à rétablir l’ordre, à traquer sans relâche ces malfrats et leur mettre hors d’état de nuire », a-t-il ajouté.

Celui-ci demande cependant au Gouvernement et aux autorités locales de bien vouloir diligenter les enquêtes nécessaires dans l’urgence en vue de démanteler ce réseau criminel.

Rappelons que depuis le début de l’année 2021 des cas d’insécurité caractérisés par des assassinats sont de plus en plus enregistrés dans la cité de Bunagana frontalière avec l’Ouganda. Cette partie de la RDC est secouée par l’insécurité perpétrée par des groupes armés locaux et étrangers.

Barak Munyampfura Héritier

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 ⁄ 26 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
× Comment puis-je vous aider ?