Monde

Rutshuru : Afrika Amani craint un désastre humanitaire suite aux affrontements violents entre l’armée et le CMC FDP dans la Chefferie de Bwito

RUTSHURU, le 02 Février 2021 MNCTVCONGO—— Des violents combats opposent les Forces Armées de la République démocratique du Congo, FARDC, aux éléments rebelles du Collectif des Mouvements pour le Changement, CMC FDP, depuis le vendredi 29 Janvier 2021 dans les groupements de Tongo et Bukombo en Chefferie de Bwito dans le territoire de Rutshuru.

Dans un communiqué ce mardi 02 Février, l’Organisation Afrika Amani a exprimé sa crainte de voir un désastre humanitaire. Elle a appelé à l’arrêt immédiat des hostilités et à l’ouverture du couloir humanitaire.

« Les combats qui se déroulent dans la Chefferie de Bwito et plus particulièrement dans les groupements Bukombo et Tongo, nous préoccupent à plus haut niveau. Les populations innocentes ont été contraintes à vider les villages. Elles passent leurs nuits à la belle étoile. Nous craignons un désastre humanitaire. Nous appelons les antagonistes à l’ouverture du couloir humanitaire et à l’arrêt immédiat des hostilités », explique Monsieur Théoneste Bahati Gakuru, chargé de Communication de l’Organisation Afrika Amani.

Selon cette Organisation, il s’agit des villages Muhindo, Kitwayovu, Mudugudu, Shonyi, Kanage, Muhangu et Kavumu se sont vidés de leurs habitants. Les uns se sont réfugiés à Kitshanga, Bukombo Centre et Tongo où elles vivent dans des mauvaises conditions et sans aucune assistance humanitaire.

« Cette période où ont fait face à la pandémie de la Covid-19, on ne devrait pas mettre en risque tout un peuple. Nous appelons les uns et les autres à porter secours à ces familles déplacées dépourvues de tous les moyens nécessaires. Mais aussi la résolution pacifique du phénomène CMC FDP dans cette zone. C’est-à-dire, un dialogue gouvernement et CMC FDP devrait être privilégié afin de donner la chance à la paix totale dans cette zone », ajoute Théoneste Bahati Gakuru.

Par ailleurs, l’Organisation Afrika Amani dit préparer une mission d’évaluation humanitaire d’urgence dans cette zone dans les jours qui viennent et appelle les organisations humanitaires, le gouvernement et d’autres personnes de bonne volonté à venir à la rescousse en faveur des ces populations en détresse.

Barak Munyampfura Héritier

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Résoudre : *
32 ⁄ 16 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
× Comment puis-je vous aider ?