Monde

Répression de la marche du 24 avril : Lamuka porte plainte contre Gentiny Ngobila et Sylvano Kasongo

KINSHASA, le 05 Mai 2021 MNCTV—— La coalition Lamuka aile Muzito-Fayulu a officiellement déposé ses plaintes contre le commissaire provincial de la Police nationale Congolaise, ville de Kinshasa et le gouverneur de la capitale congolaise.

Sylvano Kasongo et Gentiny Ngobila sont accusés d’être commanditaires des violences enregistrées lors de la répression de la marche contre les atrocités dans la partie Est du pays organisée par Lamuka le 24 avril dernier. Une plainte a été déposée à l’auditorat général des FARDC et une autre au parquet général près la cour de cassation.

« Effectivement,nous avons déposé plaintes contre le général Sylvano Kasongo, le commandant Tony Pembe ainsi que le gouverneur de la ville de Kinshasa. Ce, pour destruction méchante, viols, vols, extorsions, coups et blessures volontaires », a fait savoir Clément Muza, avocat de l’Écidé et nouvel élan, partis organisateurs de la marche.

« Le droit de manifester est constitutionnel. Du moment où le gouverneur de la ville est informé, une manifestation qui se veut pacifique doit se tenir », a-t-il ajouté.

Ces deux plaintes ont été déposées au surlendemain de la mort d’une manifestante. Cette dernière était en soins intensifs dans un hôpital de Kinshasa après avoir inhalé le gaz lacrymogène, confie Blanchard Mongomba communicateur de Lamuka.

Junior IKA

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Résoudre : *
27 ⁄ 9 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
× Comment puis-je vous aider ?