Monde

RDC : une campagne de riposte vaccinale contre la rougeole cible plus de 171 731 enfants âgés de 6 à 59 mois dans le Sud-Ubangi

KINSHASA, 09 Mars 2021 MNCTVCONGO—— Grâce à une campagne de riposte vaccinale lancée le jeudi 04 mars 2021 par les autorités sanitaires du Sud-Ubangi (Nord-ouest de la RDC), plus de 171 731 enfants âgés de 6 à 59 mois vont être protégés de la rougeole, une épidémie qui sévit dans les zones de santé de Bwamanda, Gemena, Libenge et Ndage.

Cette campagne prend également en compte plus de 2 323 enfants centrafricains de 0 à 4 ans en situation de risque élevé de contracter la rougeole dans cette province qui abrite plus de 10 063 réfugiés de la République Centrafricaine (RCA), selon les dernières données fournies fin Février 2021 par UNHCR en RDC.

“L’OMS épaule cette campagne du Ministère de la santé pour permettre aux autorités sanitaires provinciales du Sud-Ubangi à donner du vaccin antirougeoleux (VAR) aux enfants insuffisamment ou non vaccinés afin de renforcer leur immunité et de réduire ainsi la morbidité et la mortalité attribuables à la rougeole”, a souligné le Dr Amédée Prosper Djiguimdé, Chargé du Bureau de l’OMS en RDC. Selon lui, “l’organisation de cette campagne de riposte en ce moment crucial vise également à rattraper les enfants pour la vaccination de routine” dans cette province.

La mise en œuvre de ladite campagne de vaccination de 5 jours bénéficie de l’appui technique et financier de CDC, OMS et USAID. L’OMS dispose des personnels déployés dans les zones de santé concernées. Les experts de l’OMS sur place apportent déjà leur appui à la riposte contre le poliovirus dérivé de la souche vaccinale (cVDP2) et à la campagne de vaccination préventive contre la fièvre jaune.

De la première à la sixième semaine épidémiologique de l’année 2021, la République Démocratique du Congo (RDC) a déjà notifié un total de 7 961 cas suspects de rougeole avec 90 décès, (létalité de 1,1%) dans le pays. Selon les statistiques fournies par le Programme élargi de vaccination (PEV), plus de 67,6% des cas (5 384/7 961) et 30% des décès présumés (27/90) sont localisés dans la province du Sud Ubangi. De ces chiffres, 96,2% (5 181/5 384) des cas cette province ont été enregistrés dans 5 zones de santé, à savoir Bogose Nubea (4 192 cas incluant 27 décès), Bwamanda (390 cas), Libenge (360 cas), Gemena (140 cas) et Ndage (99 cas).

Les épidémies dans toutes ces 5 zones de santé ont été confirmées sur le plan biologique par l’Institut national de recherche biomédicale (INRB). Les enfants de moins de 5 ans sont les plus touchés dans une proportion de 69%.

Parmi les 217 cas de l’ensemble de la province du Sud Ubangi avec confirmation biologique, on note ”63% des enfants qui ne sont pas vaccinés ou qui ont un statut vaccinal inconnu,” précisent les mêmes statistiques du PEV. Selon les données préliminaires de l’enquête post-campagne de vaccination de suivi contre la rougeole organisée au dernier trimestre de l’année 2019, la province du Sud Ubangi avait enregistré une couverture vaccinale de 90,8%, alors que l’objectif minimal est d’atteindre 95%.

Les investigations réalisées dans les zones de santé en épidémie ont permis d’identifier les facteurs internes et externes à l’origine de la survenue de ces flambées dans le Sud-Ubangi. Il s’agit entre autres de : une mise en œuvre inadéquate de l’approche “Atteindre Chaque Zone de Santé”, une couverture insuffisante de la chaîne du froid (50 à 88% des besoins par zone de santé, un personnel de santé en nombre insuffisant, multiples points d’entrée et des déplacements entre ces zones et les pays voisins (République du Congo et République Centrafricaine), la présence de populations spécifiques (riveraines et réfugiées) à Libenge, Ndage, etc.

En janvier 2021, la zone de santé de Bogose Nubea a par ailleurs bénéficié d’une campagne de riposte vaccinale contre la rougeole ciblant les enfants de 6 mois à 9 ans avec une prise en charge médicale assurée par MSF-B.

Il est essentiel de rappeler que, dans le cadre de la mise en œuvre du plan de sortie de l’épidémie de rougeole pour la RDC, plus de 178 000 enfants de 6 — 59 mois ont été vaccinés entre novembre 2020 et janvier 2021, dans au moins 546 localités réparties dans 8 provinces de la RDC (Sankuru, Kongo Central, Kwilu, Kwango, Maniema, Kasaï Central, Nord Ubangi et Sud Ubangi).

“Tirant les leçons de la gestion de la grande épidémie de 2019 qui avait enregistré 311 471 cas suspects avec 6 045 décès (létalité 1,9%), le pays est en train de finaliser son analyse de risque d’épidémie de rougeole sur la base de l’outil MRAT (Measles Risk Assessment Tool) qui permettra d’affiner le plan de préparation et riposte aux épidémies. La mise en œuvre des actions de ce plan nécessitera la mobilisation des ressources requises,” a ajouté le Dr Djiguimdé.

OMS RDC/MNCTVCONGO

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Résoudre : *
8 + 27 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
× Comment puis-je vous aider ?