Monde

RDC-Sénat : A. Thambwe-Mwamba interpelle le Gouvernement sur sa responsabilité dans la mise en œuvre du programme DDR&RCC

KINSHASA, le 15 septembre 2020 MNCTV CONGO—— La session ordinaire de septembre s’est ouverte officiellement ce mardi 15 septembre 2020 à la chambre haute du Parlement congolais, le Sénat. Après plus de deux mois de vacances parlementaires, les sénateurs ont repris le chemin du Palais du peuple.

Lors du traditionnel discours d’ouverture de la session, le président du Sénat Alexis Thambwe-Mwamba, est notamment revenu sur la situation sécuritaire marquée par une insécurité grandissante à l’Est du pays dû notamment à l’accroissement des groupes armés.

Selon la deuxième personnalité politique de la RDC cette persistance de l’insécurité à travers le pays est aussi dû aux difficultés de la mise en oeuvre du programme du Démobilisation-Désarmément et Réinstallation-Réintégration communautaire (DD&RRC).

Alexis Thambwe-Mwamba a, à cette effet, interpellé le Gouvernement national, estimant qu’il a une entière responsabilité dans cette mise en œuvre du programme DDR & RRC au delà du fait que les provinces y interviennent au niveau de la réinstallation-réintrégration communautaire . Il indique qu’il est important que les moyens nécessaires soient mobilisés pour son effectivité.

Le speaker du Sénat a déploré, en outre, la mort des enfants à Masisi lors de la passation des épreuves de TENAFEP et ceux fauchés dans les Hauts Plateaux de Minembwe et à Irumu en Ituri ces dernières semaines. « J’ai une pensée pieuse et compatis avec les familles qui ont perdu les enfants, auxquels, j’associe les orpailleurs décédés dans l’éboulement de la mine d’or de Kamituga, dans la province du Sud-Kivu », s’est-il exclamé, avant d’appeler l’Assemblée à observer une minute de silence en leur mémoire.

Le Président du Sénat a par ailleurs salué « l’initiative du Président de la République qui convie cinq de ses collègues présidents des pays voisins aux fins des concertations sur la paix et la sécurité à l’Est de la République et dans la région des Grands Lacs ». Il dit espérer que « ce sommet se tiendra rapidement » et attendre « beaucoup de lui pour la sécurité à l’Est et de ce fait, la RDC ne pourra être valablement admise dans la Communauté Économique de l’Afrique de l’Est de notre pays ».

Richard Muteta

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
40 ⁄ 20 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer