Monde

RDC : Présence de l’armée rwandaise au Nord-Kivu : la société civile appelle Kinshasa à saisir l’ONU pour sanctionner Kigali

GOMA, le 05 janvier 2020 MNCTVCONGO—— La Société civile du Nord-Kivu a, dans une déclaration ce mardi, appelé les autorités congolaises à saisir au plus vite les Nations Unies afin que Kigali soit sanctionné suite aux multiples incursions de son armée dans l’Est du pays. Cette structure citoyenne a dit cela en réaction au rapport des experts de l’ONU qui ont confirmé la présence des troupes Rwandaises au Nord-Kivu.

Son président a cependant dit regretter de voir le silence de Kinshasa face à cette situation qui a été dénoncée depuis des mois. Il s’interroge s’il y a un accord secret entre les deux pays.

« Les autorités congolaises devraient saisir au plus vite les Nations Unies afin que le Rwanda soit sanctionné conformément aux règles internationales en violant l’intégrité territoriale de notre pays. C’est inacceptable le silence des autorités congolaises face à cette situation. La société civile du Nord-Kivu a toujours alerté sur les multiples cas d’incursion des RDF mais ce qui a été toujours négligé par Kinshasa », a déclaré John Banyene Balingene, Président de la société civile du Nord-Kivu.

Celui-ci craint le retour en force de l’insécurité et tueries en province suite à cette présence.

« Nous sommes confus et stupéfaits de la traversée des éléments des forces armées Rwandaises sur le sol congolais. Nous avions toujours alerté sur ça mais les autorités ont toujours nié. En avril nous avions parlé de cela mais le porte-parole de l’armée en province avait nié. Ceci manifeste aussi la faiblesse de notre armée. Pourquoi seulement l’armée rwandaise peut traverser chez nous et pas les FARDC chez eux », a ajouté John Banyene Balingene.

Le Ministre de la défense de la RDC Aimé Ngoy Mukena interrogé par notre confrère de RFI Pascal Mulegwa à dit je cite : « Nous avons suffisamment notre armée, nous n’avons pas ces informations, tous les bandits nous le tapons, nous n’avons pas besoin que des troupes étrangères viennent vers nous ».

Avant d’ajouter : « Je ne dis pas que ce sont des fausses nouvelles, nous avons une armée forte et nous nous battons. Il y a des bandits partout même des congolais qui vont dans d’autres pays, mais pas au nom d’une République ».

Barak Munyampfura Héritier

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Résoudre : *
30 ⁄ 15 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
× Comment puis-je vous aider ?