Monde

RDC: « Nous avions dénoncé le mensonge spectaculaire des résultats des élections du 30 décembre 2018. Mais l’histoire évolue » Cardinal Ambongo

KINSHASA, 12 Novembre MNCTV – -, le nouveau cardinal congolais Fridolin Ambongo a dénoncé ce mardi à Kinshasa, lors d’un point de presse, la souffrance continue du peuple congolais après le résultats mensonges spectaculaires des résultats des élections du 30 décembre 2018. 

La souffrance du peuple continue” malgré la première alternance politique en RD du Congo, a déploré mardi le nouveau cardinal congolais Fridolin Ambongo qui apporté un soutien sous conditions au président Félix Tshisekedi malgré “le mensonge spectaculaire des élections”.

Pendant la campagne présidentielle en 2018, opposant à l’époque, Félix Tshisekedi avait promis à la population, l’application de gratuité de l’enseignement de base, telle que définie par la constitution de la RDC. Ces deniers jours, plusieurs mouvements de grève ont été enregistrés dans certaines provinces de la RDC, notamment le Haut-Katanga, les deux provinces du Kivu… 

“Nous voulons une vraie gratuité qui ne va pas fragiliser le système éducatif tel que ça existe maintenant”, a ajouté le cardinal, plaidant pour une revalorisation du salaire des enseignants au-delà de “120.000 francs congolais (75 dollars)” par mois. 

« Nous avions dénoncé le mensonge spectaculaire des résultats des élections du 30 décembre 2018. Mais l’histoire évolue. Nous n’allons pas rester accrochés à la vérité des urnes. Nous devons évoluer”, a-t-il poursuivi 

FRANCINE KAPINGA

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 − 17 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
× Comment puis-je vous aider ?