Monde

RDC : Les FDLR nient toute implication dans l’assassinat de l’ambassadeur Italien et accusent à leur tour Kigali et Kinshasa (Communiqué)

GOMA, le 23 Février 2021 MNCTVCONGO—— Les Forces Démocratiques de Libération du Rwanda, FDLR ont nié leur implication dans l’attaque qui a coûté la vie à l’ambassadeur de l’Italie dans l’Est de la République Démocratique du Congo en province du Nord-Kivu dans le territoire de Nyirangongo le lundi 22 Février 2021. 

Dans un communiqué publié tard dans la soirée du même lundi, les FDLR pointent du doigt l’armée Congolaise et Rwandaise d’être les auteurs de cet assasinant, car ayant une position non loin de là. 

“Nous condamnons avec la dernière énergie l’assassinat lâche de l’ambassadeur d’Italie en République Démocratique du Congo et de son 

chauffeur et démentons catégoriquement les propos des autorités congolaises qui nous accusent d’en être auteur avant même de mener une enquête sérieuse à ce sujet”, a indiqué ce groupe armé dans son communiqué. 

Les FDLR déclarent qu’elles ne sont en rien impliquées dans l’attaque qui a résulté en la mort de l’ambassadeur italien et demandent aux autorités congolaises et à la MONUSCO de faire toute la lumière sur les responsabilités de cet ignoble assassinat au lieu de recourir à des accusations hâtives.

“De sources concordantes, le convoi de l’ambassadeur a été attaqué dans une zone dite des « trois antennes » près de Goma sur la frontière avec le RWANDA non loin d’une position des FARDC et des militaires rwandais des Forces de Défense Rwandaises. Les responsabilités de cet ignoble assassinat est à rechercher dans les rangs de ces deux armées et leurs sponsors qui ont noué une alliance contre-nature pour pérenniser le pillage de l’Est de la RDC”, a ajouté Cure Ngoma, commissaire à l’information et porte-parole des FDLR.

Les FDLR présentent leurs condoléances aux familles des défunts, au Gouvernement et au peuple italien, et leur assurent de toute leur sympathie.

Rappelons que le lundi soir le Gouvernement Congolais à travers le vice-premier Ministre, Ministre de l’intérieur a accusé les éléments des Forces Démocratique pour la Libération du Rwanda, FDLR, d’être les auteurs de l’attaque dans laquelle l’ambassadeur de l’Italie Luca Attanasio a été assassiné et deux autres personnes, lundi 22 Février 2021, à une dizaine de km du chef lieu du Nord-Kivu, Goma.

Barak Munyampfura Héritier

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Résoudre : *
7 × 3 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
× Comment puis-je vous aider ?