Monde

RDC : Le FCC prend acte de la fin de la coalition avec le CACH et l’invite à se retirer des gouvernements central et provinciaux

KINSHASA, le 07 décembre 20202 MNCTVCONGO—— Le Front Commun pour le Congo (FCC) vient de réagir au discours à la Nation du Président de la République Félix Tshisekedi, prononcé dimanche 06 décembre et dans lequel il a déclaré mettre fin à la coalition FCC-CACH et annoncé la nomination d’un informateur dans le but d’identifier une nouvelle majorité au sein de l’Assemblée nationale. 

Dans une déclaration faite devant la presse par le Coordonnateur de ce regroupement cher à l’ancien président de la République Joseph Kabila, Néhémie Mwilanya, le FCC dit prendre acte de la décision de F. Tshisekedi de mettre fin à la coalition et invite le CACH à se retirer des gouvernements central et provinciaux. 

« Il revient au CACH de tirer toutes les conséquences de la décision de mettre fin à la coalition, annoncée par son autorité morale en se retirant du gouvernement central, et des gouvernements provinciaux auxquels il participe. Ce qui entraîne, la cohabitation », a déclaré Néhémie Mwilanya à l’issue de la session extraordinaire tenue ce lundi 07 décembre 2020 à Kinshasa. 

Au sujet de la nomination d’un informateur, le Front Commun pour le Congo estime que « la désignation d’un informateur, là où existe un gouvernement de plein exercice, soutenu par une majorité confortable, est une violation flagrante, et intentionnelle de la Constitution ». 

Le FCC considère par ailleurs la menace de dissoudre l’Assemblée nationale évoquée par le Chef de l’État comme une intimidation.

Richard Muteta

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 − 19 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
× Comment puis-je vous aider ?