Monde

RDC : Le Député national Juvénal Munubo condamne la présence de l’armée rwandaise dans l’Est du pays

KINSHASA, le 02 Janvier 2021 MNCTVCONGO—— Le Député national Juvénal Munubo a condamné ce samedi 02 Janvier 2021, la présence de la Force de Défense Rwandaise (FDR) dans le partie Est de la République démocratique du Congo, précisément dans la province du Nord-Kivu. 

Dans un message diffusé sur son compte Twitter, ce Député national membre de la commission sécurité et défense de l’Assemblée nationale indique que le Gouvernement devrait fournir des explications quant à ce, à leur chambre. 

« Je condamne fermement la présence de l’armée rwandaise dans l’Est de la RDC et demande au Gouvernement de fournir sans tarder toutes les explications y afférentes à l’Assemblée nationale. L’intégrité du territoire national doit urgemment être préservée. », a déclaré Juvénal Munubo dans un Tweet. 

En effet, la présence de l’armée rwandaise sur le sol congolais a été confirmée par le Groupe d’experts des Nations Unies (ONU). 

Dans un Rapport, le groupe d’experts de l’ONU dit avoir « examiné des éléments de preuve à savoir : des documents des photographies, des images aériennes et s’est entretenu avec 20 sources au sujet de la présence de la Force de Défense Rwandaise (FDR) en République démocratique du Congo et des opérations militaires menées par celle-ci dans le Nord Kivu entre fin 2019 et début d’octobre 2020 ». 

D’après l’ONU, cette présence de l’armée rwandaise en RDC a été dénoncée par le Chef d’état-major des FARDC au Commandant du mécanisme conjoint de vérification élargi de la Conférence internationale sur la région des grands lacs (CIRGL) dans une lettre qui date du 22 avril 2020. Cette lettre faisait référence à une violation de la frontière entre le Rwanda et la République démocratique du Congo par des membres de la FDR qui avaient installé un camp à Kabara dans le territoire de Nyiragongo (province du Nord-Kivu) au début du mois. 

« La présence de la FDR les territoires de Nyiragongo, Rutshuru et Masisi a été confirmée par les officiers de la Défense et de la sécurité, des sources issues de la Monusco, des ex-combattants des FDLR, des membres de la société civile et des chercheurs. Le 2 octobre 2020 notamment, 60 membres de la FDR portant 18 mitrailleuses PKM et quatre lance-roquettes ont été observés sur le Mont Rugomba dans le Territoire de Rutshuru. Les membres de la FDR sont entrés sur le territoire de la République démocratique du Congo autour de Kabara. », poursuit le Rapport.

Et d’ajouter : « deux ex-combattants des FDLR ont expliqué à la suite de leur arrestation par les FARDC à Goma en février 2019 qu’ils avaient été transférés au centre de démobilisation de Mutobo où des officiers de la FDR les ont approché pour une mission à Giseguru dans le Territoire de Rutshuru. La mission d’octobre 2019 consistait à guider les membres de la FDR vers les camps des FDLR ». 

Par ailleurs, explique le groupe d’experts de l’ONU, dans une lettre faisant suite aux questions qu’il a posé, le gouvernement rwandais a nié la présence de ses troupes sur le territoire de la République démocratique du Congo et réaffirmé qu’elles n’avaient mené aucune opération conjointe avec les FARDC et qu’elles n’avaient fourni à ces dernières aucune autre forme de soutien. 

Richard Muteta

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
4 × 22 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
× Comment puis-je vous aider ?