Monde

RDC : La CENCO exhorte Joseph Kabila à revisiter et évaluer l’accord de coalition avec le CACH dans une perspective dynamique

KINSHASA, le 13 novembre 2020 MNCTVCONGO—— Comme pour Félix Tshisekedi, les évêques membres de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO) exhortent le Président de la République honoraire, Joseph Kabila kabange, à revisiter et évaluer l’accord de coalition avec le Cap pour le changement dans une perspective dynamique, dans le but de résoudre la crise politique, qui impacte déjà sur la vie socio-économique du pays.

Dans un mémorandum adressé ce vendredi 13 novembre 2020 à l’autorité morale du Front Commun pour le Congo, soit deux jours après leur rencontre, les évêques catholiques de la CENCO déplorent que « les disputes au sein de la coalition ne portent pas sur les divergences dans les solutions à trouver pour répondre aux défis auxquels est confronté le pays mais plutôt sur le positionnement politique ».

Pour la CENCO, chaque partie se bat plutôt pour contrôler les institutions censées garantir le pouvoir que pour répondre aux attentes de la population. Elle constate que malgré ses « différentes interpellations, les conflits au sein de la coalition ne font que s’aggraver » et cela se répercute sur « la gouvernance et le fonctionnement de l’État », avec comme conséquence « la dégradation de la vie quotidienne des congolais ».

Les évêques estiment ne pas pouvoir s’attendre à la reconstruction du pays, avec la dynamique actuelle de la coalition FCC-CACH, et qu’il y a donc nécessité d’une solution politique qui devra tenir compte de certains principes, notamment le primat du bien être de la population sur toute autre considération politique, le respect de la constitution, la sécurité nationale, l’intégrité territoriale, la paix sociale, mais aussi l’État de droit et la démocratie.

Les évêques membres de la CENCO qui considèrent, la situation actuelle ets la résultante des mauvaises élections de 2018, recommandent aux deux camps de la coalition au pouvoir des réformes électorales consensuelles devant consolider l’appareil électoral du pays, tout en insistant sur la dépolitisation et le renforcement de l’indépendance des membres du bureau de la CENI.

Par ailleurs, la CENCO dit compter sur l’implication personnelle de Joseph Kabila pour une issue de la crise actuelle et promet d’apporter une contribution à toute initiative qui aura pour finalité le bien-être du peuple congolais, confié à sa sollicitude pastorale.

Richard Muteta

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
7 + 16 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
× Comment puis-je vous aider ?