Monde

RDC : Des nuits toujours très longues pour les habitants de l’Est

BENI, Jeudi 19 Janvier 2023 MNCTV CONGO—— ; La population RD Congolaise de l’Est ne clame que le retour de la paix et la sécurité dans cette partie orientale du pays. Cette dernière est confrontée à plusieurs défis d’ordre sécuritaire.

La criminalité à Bashu, une nouvelle incursion des terroristes ADF a été enregistrée à Vungwe dans la notabilité Kinihya en groupement Bunyuka, dans le territoire de Beni. Au cours de l’attaque, une personne a été tuée, 3 autres enlevées aux côtés des maisons et plusieurs biens matériels incendiés. 

Le fait s’ est produit dans la nuit de mercredi à jeudi 19 janvier 2023. 

Déplorant le drame, la nouvelle société civile congolaise coordination territoriale de Beni sollicite les services de sécurité à rétablir la paix dans cette région. 

Moïse Kiputulu n°1 de cette structure citoyenne, appelle la population à rester vigilante. 

Au même moment, un autre jeune homme a été découvert mort ce jeudi matin à Kangothe, commune Bulengera, ville de Butembo. 

Résidant à Vusigha, ce pré nommé Edo aurait reçu une balle, œuvre des hommes armés la nuit de mercredi à ce jeudi. 

La même nuit, des porteurs illégaux d’armes ont opéré à Kangothe où ils ont inquiété certains civils. 

Des sources non officielles renseignent que ce jeune homme faisait partie d’une bande d’inciviques, qui l’aurait exécutée de gré soit par confusion. Sans donner plus de détails, la société civile locale en appelle à l’ouverture des enquêtes en vue d’éclairer la population quant à ces. 

Toutefois, après l’explosion d’une bombe piégée par des ADF dans la cité de Kasindi, le dimanche 15 Janvier dernier, le comité provincial de sécurité craint l’enregistrement d’autres éventuels actes terroristes dans cette cité frontalière avec l’Ouganda. 

Le comité provincial de sécurité, qui s’est exprimé jeudi, appelle aussi les FARDC à tout mettre en œuvre pour écarter les terroristes du M23 qui refusent de se retirer des zones sous leur occupation.

Par ailleurs, près de 12 civils ont été pris en otage par les rebelles ADF en territoire de Mambasa dans la province de l’Ituri. C’était au-cours de leur incursion survenue sur le tronçon Mambasa-Komanda à hauteur de Masiliko.

Maître John Vuleveryo de la nouvelle société civile congolaise surplace précise que les villages situés sur ce tronçon sont déjà vidés de leurs habitants en direction de Mambasa-centre. 

Pendant ce temps, au moins sept (7) morts et des blessées, est le bilan provisoire d’une attaque des présumés miliciens de la CODECO, au site des déplacés de « Plaine Savo » dans la chefferie des Bahema Badjere, territoire de Djugu, dans la même province. 

Joint par nos confrères de 7sur7.cd, Richard Deddha, chef de cette chefferie, indique que l’attaque a été enregistrée dans la nuit du mercredi à ce jeudi 19 janvier 2023.

De son côté, la société civile locale confirme ce bilan, et révèle que la plupart des victimes ont été découpées à la machette. 

Cette structure citoyenne ajoute par ailleurs que les habitants ainsi que certains déplacés de Bule se sont soulevés le matin de ce jeudi contre l’inefficacité des contingents de la MONUSCO basés dans la région.

Signalons que la situation sécuritaire de l’Est de la République Démocratique du Congo reste très préoccupante et mérite une attention particulière du groupement congolais et ses partenaires.

Vosi Mbahingana Jean, à Beni

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
7 + 2 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
× Comment puis-je vous aider ?