Monde

RDC : Depuis l’arrivée de Félix Tshisekedi au pouvoir, au moins 1 206 personnes ont été tuées par les ADF à Beni (Lucha)

GOMA, le 12 Janvier 2021 MNCTVCONGO—— Les opérations militaires amorcées par les Forces armées Congolaises et la mission Onusienne en RDC (Monusco) depuis le 30 octobre 2020 dans le territoire de Beni sont un échec cuisant.

C’est ce qu’affirme le mouvement citoyen Lutte pour le Changement (Lucha) dans une déclaration faite ce mardi 12 Janvier 2021, qui regrette que depuis l’accession de Félix Tshisekedi à la magistrature suprême, 1 206 personnes ont été tuées par les rebelles Ougandais ADF à Beni.

Ceci démontre que ces opérations n’ont pas rencontré l’attente de la population, car même il y a eu expansion des attaques dans d’autres coins et même en Ituri.

« En seulement 5 jours (du 31 décembre 2020 au 4 janvier 2021), au moins 65 de nos compatriotes ont été tués pour la plupart à l’arme blanche dans la région de Beni. Depuis l’arrivée de Félix Tshisekedi à la tête du pays 1 206 civils ont été tués par les ADF dans le territoire de Beni malgré des promesses d’en finir avec l’insécurité à l’Est. Il y a eu l’expansion des tueries dans le secteur Ruwenzori et même en province de l’Ituri », a indiqué la Lucha dans sa déclaration.

« Au regard de ce qui précède nous demandons à Kinshasa de renforcer les FARDC en troupes, logistique et en moyens financiers. Mais aussi exigons que la Monusco soit relever dans la région de Beni par une Force militaire régionale ou Internationale. Cependant dans le but de renforcer la solidarité nationale avec Beni demandons que pour ce mois la journée du 16 et 17 Janvier soient déclarées journées de deuil national et que le 02 Octobre de chaque année soit reconnue et commémorée comme Journée du Souvenir pour Beni », a ajouté cette structure citoyenne.

Il faut dire que dans cette déclaration le Mouvement citoyen Lutte pour le Changement (Lucha) a appelé la population de Beni de pouvoir garder la foi et espoir pendant ce moment tragique de notre histoire. Que ce désespoir ne donne pas cours à la violence et manque de collaboration avec nos forces de sécurité, car en agissant ensemble l’on peut avoir raison sur l’ennemi.

Rappelons que le Président Félix Tshisekedi avait promis de mettre fin aux tueries dans le territoire Béni. Il avait même affirmé vouloir passer quelques mois dans la ville de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu pour suivre de prêt la situation dans la zone. Depuis lors ces promesses n’ont pas encore étaient réalisées.

Barak Munyampfura Héritier

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 × 19 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
× Comment puis-je vous aider ?