Monde

RDC-Déchéance Mabunda : la NOGEC demande au Procureur Général d’interpeller les élus corrompus & leurs corrupteurs

KINSHASA, le 15 décembre 2020 MNCTVCONGO—— Le regroupement politique NOGEC par son président national Constant Mutamba vient de saisir le Procureur Général près la Cour de Cassation par une correspondance le saisissant les cas de corruption des Députés nationaux par des politiques pour un vote contre le Bureau Mabunda. En marge de la pétition examinée lors de ma plénière du 10 décembre 2020.

« Certains députés ont affirmé avoir reçu de l’argent variant entre 10.000 USD, 15.000 USD et 20.000 chacun… Les vidéos et les messages faisant foi. Qu’en outre, les informations en notre possession renseignent que plus de 15.000.000 USD auraient été distribués aux Députés nationaux pendant cette période… », dit la NOGEC. Ces actes, clame ce regroupement, sont constitutifs de l’infraction de corruption prévue et punie par l’article 147 du code pénal congolais livre II “.

« D’où la nécessité pour votre Autorité d’ouvrir une enquête judiciaire en procédure de flagrance conformément à l’article 107 alinéa 2 de la Constitution en vue de déterminer la source de provenance de ces colossaux fonds et d’établir les responsabilités pénales de tous ceux qui ont concouru de près ou de loin à ces pratiques », plaide la NOGEC qui estime que les interpellations en flagrance des Députés et autres responsables politiques feront date et serviront de leçon dans l’opinion.

Il sied de signaler que les allégations de corruption des Députés nationaux sur la déchéance du Bureau Mabunda à l’Assemblée nationale font rage depuis une vidéo devenue virale du Député Léon Nembalemba assurant avoir touché 15.000 dollars pour cela.

Danny Ngubaa

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 − 10 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
× Comment puis-je vous aider ?