Monde

RDC : Au moins 15 miliciens tués dans des affrontements entre deux factions NDC-R au Nord-Kivu

GOMA, le 26 février 2021 MNCTVCONGO—— Au moins quinze miliciens ont été tués dans l’Est du pays dans des violents affrontements dans l’Est du pays entre deux factions du mouvement politico-militaire Nduma Defense of Congo Rénové [NDC-R], jeudi 25 février 2021 à Kakuku dans le groupement Kisimba en territoire de Walikale au Nord-Kivu.

Il s’agit des combattants dirigés par deux généraux autoproclamés Guidon Shimwiray et Bwira Chuo.

« Sur l’axe l’axe Pinga dans le groupement Kisimba en territoire de Walikale des accrochages ont été enregistrés depuis 4h du matin le jeudi 25 Février 2021, à Kakuku, secteur des Wanianga. Ces violents affrontements ont opposé deux factions du NDC-R, dirigés par Guidon et Bwira. Les éléments de Guidon dans le village de Kakuku auraient récupéré certains biens de Bwira, 2 touraya, téléphone. Ici 15 morts, tous des miliciens de deux côtés », a témoigné à Mnctvcongo un acteur de la société civile du territoire de Walikale qui a requis l’anonymat.

Celui-ci ajoute que plusieurs villageois ont dû fuir leurs villages suite à ces affrontements. Cette situation, selon lui, risque d’avoir de l’impact négatif sur la situation humanitaire qui était déjà précaire dans la zone mais aussi sur les activités scolaires.

Il faut dire que la rentrée des classes n’a jusqu’à présent été effective dans les écoles primaires et secondaires de Mutongo, chef-lieu du groupement Ihana en territoire de Walikale et d’autres localités. Mwami Seraphin Ngulu Kitwana, Chef du groupement Ihana, a déploré cette situation, affirmant que les habitants avaient fui les affrontements entre les deux factions du NDC-R. Il a cependant plaidé pour le déploiement des éléments FARDC dans son entité.

Il y a plus d’une semaine le député provincial Prince Kihangi avait pour sa part, dans un communiqué, déclaré être surpris de la reprise des hostilités entre les deux parties du NDC-R pourtant l’armée avait affirmé avoir traqué la faction Guidon qui avait refusé de se rendre à l’armée. L’aile Bwira ayant déjà déclaré qu’il aurait déposer les
armes pour répondre à l’appel du Chef de l’État, celle de pacifier l’Est de la République Démocratique du Congo.

Barak Munyampfura Héritier

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Résoudre : *
6 + 11 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
× Comment puis-je vous aider ?