Monde

Nord-Kivu : Une altercation entre l’ICCN et la population civile fait des morts à Kasindi

BENI, le 21 septembre 2022 MNCTV CONGO—— ; Un mort et deux blessés graves, c’est le bilan encore provisoire d’une altercation entre les écogardes du parc national des Virunga et la population riveraine de ce patrimoine mondial à Kasindi Lubiriha. La victime connue sous l’appellation de Rupande a été criblée des balles par des éléments de l’institut congolais pour la conservation de la nature, ICCN secteur Nord. Elle n’est pas la seule. 

Une autre personne a été aussi atteinte par balles et poursuit des soins dans une structure de la place. Les faits se sont passés l’après-midi du mercredi 21 septembre dans le quartier Congo Ya Sika en cellule la frontière dans la cité frontière avec l’Ouganda voisin, la cité de Kasindi-Lubiriha en territoire de Beni au Nord-Kivu. 

À la base de ces échauffourées, l’envahissement du parc national des Virunga et le débordement aux limites dites provisoires. Chose qui a conduit les éco-gardes à couper les plantules des habitants cultivateurs.

Saisi du fait, la société civile du Congo (SOCICO) secteur Ruwenzori s’indigne et appelle la population à ne plus recevoir ces éco-gardes dans leurs milieux commerciaux quelque soit l’argent. 

« Nous appellerons la population entière de ne plus communier avec ces éco-gardes qui nous montrent qu’ils ne consomment pas la nourriture cultivée par la population agricultrice. Qu’ils restent avec leur forêt et qu’ils consomment leurs rats et serpents tous les jours. Qu’ils n’osent demander la nourriture à la population », a méchamment déclaré Martin Luther Vinette, acteur de cette structure citoyenne.

Contacté, Merdi Baraka, chargé de communication de l’ICCN secteur Nord a confirmé la nouvelle. Celui-ci a indiqué qu’un élément de l’ICCN a été horriblement blessé et que sa santé est critique. Toutefois, celui-ci a appelé la population au calme et au respect des limites provisoires.

Pour rappel, ça faisait bien de temps que les deux parties se regardaient à chiens et chats suite à l’incompréhension sur les limites entre la chefferie et  ce patrimoine mondial des virunga.

Vosi Mbahingana Jean, depuis Beni 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 − 6 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
× Comment puis-je vous aider ?