Monde

Nord-Kivu : Le CREDDHO multiplie les conférences publiques sur le budget participatif dans le territoire de Nyiragongo

NYIRAGONGO, le 07 février 2021 MNCTVCONGO—— Le Centre de Recherche pour l’Environnement, la Démocratie et les Droits de l’Homme, CREDDHO, a tenu deux conférences publiques sur le budget participatif dans le territoire de Nyiragongo, en date du 2 et 4 Février 2021. Avec l’appui de NED, ces activités ont concerné deux entités territoriales décentralisées, la Chefferie de Bukumu et la commune rurale de Kibumba.

Les débats a porté sur l’élaboration du budget participatif et la contribution de la population au budget de l’entité territoriale décentralisée, ETD. La question de taxe payée par les petits commerçants a attiré l’attention du public. Le Bourgmestre de la commune de Kibumba a pris l’engagement de chaque fois rendre publique la nomenclature de taxes .

« Le CREDDHO en date du 08 au 10 octobre 2020 a tenu un atelier sur le budget participatif et contrôle budgétaire dans une ETDs dans la Chefferie de Bukumu en Territoire de Nyiragongo. Dans son programme de mobilisation des leaders communautaires sur la bonne gouvernance et la redevabilité ; et après l’atelier, un plan d’engagement individuel a été signé par les participants sur les actions à mener et la constitution des noyaux de légitimité dans le territoire de Nyiragongo (Kibumba et Bukumu) ainsi que des points focaux dans différentes localités (Muja, Rusayo, Buvira, Kibati, Munigi… )», a indiqué Corneille Semakuba, chargé de programme au sein du CREDDHO.

Cependant, parallèlement à cet engagement, les membres des noyaux devraient tenir les séances de sensibilisation, et mener des actions de plaidoyer dans leur milieu d’origine en collaboration avec les leaders communautaires. A cela, le CREDDHO dans son programme de mobilisation communautaire et la bonne Gouvernance va tenir une mission de suivi des activités des membres des noyaux, et renforcement des capacités sur les plaidoyers à mener sur le suivi budgétaire de l’année 2020, a-t-il ajouté.

Il faut dire qu’en marge de ces conférences publiques il y aura une séance de travail avec le Chef de Collectivité de Bukumu et le Bourgmestre de la commune rurale de Kibumba dans le cadre de la gestion des ETDs.

Parmi les objectifs de ces conférences participatives, superviser les activités planifiées par les noyaux de légitimité en apportant un appui technique en vue de mieux exécuter les actions (cahier des charges, pétition) au profit de la communauté, évaluer le plan d’engagement individuel des participants à l’atelier du mois d’octobre 2020. Ceci dans le but d’atteindre un appui technique qui sera apporté aux membres des noyaux pour mieux mener des actions de redevabilité et mettre en pratique les connaissances acquises.

Barak Munyampfura Héritier

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 6 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
× Comment puis-je vous aider ?