Monde

Nord-Kivu : Le CREDDHO appelle les habitants de la commune rurale de Rutshuru à s’impliquer dans le Budget participatif

RUTSHURU, le 22 novembre 2020 MNCTVCONGO—— Des dizaines d’habitants de Kiwanja ont été sensibilisés ce weekend sur leur participation dans le développement de la commune rurale de Rutshuru dans la province du Nord-Kivu.

Au cours de ces échanges qui avaient comme thème : “le Budget participatif et le contrôle budgétaire”, le Centre de Recherche sur l’Environnement, la Démocratie et le Droit de l’Homme (CREDDHO) a appelé la population de cette partie de la République Démocratique du Congo à contribuer et participer dans l’élaboration du Budget participatif, source de financement d’une entité.

« L’atelier ici à Kiwanja concerne le Budget participatif et contrôle citoyen. Nous avons parlé sur les ressources des actions de développement d’une entité décentralisée dans la commune rurale de Rutshuru. Avions expliqués les gens la différence entre Budget et Budget participatif et ses ressources, dont la contribution de la commune, ménage et la cotisation spéciale qui doit contribuer aux actions de développement que chaque ETD va fixer comme priorité pour l’année en cours », a indiqué Corneille Semakuba, chargé des programmes au sein du CREDDHO.

Le Budget participatif permet aux citoyens de mieux se faire entendre dans l’élaboration des Budgets et la gestion des ressources et services publics dans leurs entités (ETD). « Il est reconnu non seulement comme un moyen pour une meilleure efficacité budgétaire, mais également une solution pour orienter les ressources publiques vers les plus pauvres et assurer ainsi une meilleure justice fiscale, une inclusion sociale, économique et l’approfondissement des processus de décentralisation et la responsabilisation des gouvernants vis-à-vis des citoyens. La mise en pratique du BP renforce les démarches de gestion participative, novatrice et efficace des affaires locales », a-t-il ajouté.

Le Centre de Recherche sur l’Environnement, la Démocratie et les Droit de l’Homme, ajoute cependant, que le BP (Budget participatif) requiert la participation constante de tous les acteurs locaux à la préparation, à la conception, à l’élaboration, à l’examen, à la mise en œuvre, au suivi et à l’évaluation du processus budgétaire. La participation ayant pour objet de légitimer le processus, et son appropriation par tous.

Barak Munyampfura Héritier

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Résoudre : *
20 − 5 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
× Comment puis-je vous aider ?