Monde

Nord-Kivu : La Ministre provinciale du Genre appelle les femmes à s’impliquer dans la riposte contre Ebola et la Covid-19

GOMA, le 24 Février 2021 MNCTVCONGO—— La Ministre provinciale du Genre a appelé les femmes de la province du Nord-Kivu à s’impliquer dans la lutte contre la pandémie de Covid-19 et l’épidémie d’Ebola qui touchent cette partie de l’Est de la République Démocratique du Congo.

C’était à l’occasion d’un atelier qui a réuni une cinquantaine de participants dont la majorité des femmes, afin de les outillées sur des nouvelles stratégies pour faire face au coronavirus dans le chef-lieu du Nord-Kivu Goma, le mercredi 24 Février 2021. Ceci en marge de la Journée internationale des femmes et filles de science célèbre chaque 11 février 2021.

“Nous appelons toutes les familles Nord-Kivuciennes à aller en guerre contre les Ebola et Covid-19 qui gangrènent la province. Le gouvernement provincial avec à sa tête l’honorable Carly Nzanzu Kasivita travaille d’arrache pied pour endiguer ces maladies. Nous sommes prêts à accompagner les femmes et à les aider dans la sensibilisation dans leurs ménages, écoles et ailleurs pour lutter contre les deux pandémies”, a déclaré la Ministre du Genre, Uwayo Pelagie.

Christian Mupika, point focal du secrétariat provincial de résolution 1325 sur femmes, paix et sécurité a pour sa part précisé qu’il était question de monter les contributions des femmes et filles dans la riposte contre la Covid-19. Pour la division du genre au Nord-Kivu, une occasion de réfléchir aux grandes contributions des femmes dans la riposte la Covid-19 et Ebola.

“Le message que je peux donner à toutes les femmes, particulièrement celles de la science, est que chacun puisse s’approprier la riposte contre Covid-19 et Ebola qui reviennent encore dans la province. Parce que si chacun ne prend en compte la riposte et ne s’implique pas, les autorités ne vont pas y arriver. La riposte n’appartient pas seulement aux médecins, autorités ça appartient à tout le monde. Surtout nous femmes de science devons lutter contre les rumeurs pour arriver à éradiquer ces pandémies”, a ajouté Docteur Micheline Furaha, Coordonnatrice de l’association des femmes médecins au Nord-Kivu.

Joseph Fataki, Coordonnateur terrain CEPAC FIDA a, pour sa part, estimé qu’après cet atelier les femmes scientifiques de la province devraient se mettre au travail dans la riposte contre les épidémies qui touchent la province.

Signalons que cette activité intervient dans une période où la province du Nord-Kivu est secouée par deux grandes épidémies dont la Covid-19 et Ebola. Les autorités congolaises sont à pied d’œuvre pour endiguer ces deux maladies qui ont déjà fait plusieurs morts.

Barak Munyampfura Héritier

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Résoudre : *
5 + 16 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
× Comment puis-je vous aider ?