Monde

Masisi : 4 civils tués dans une attaque des hommes armés à Rushoga dans le groupement Muvunyi Karuba

KARUBA, le 31 décembre 2020 MNCTVCONGO—— Quatre (4) personnes ont été tuées la nuit du mercredi au jeudi 31 décembre 2020 dans le village Kitalimwa/Rushoga en groupement Muvunyi Matanda dans le territoire de Masisi. Selon le fonctionnaire délégué dans la zone, des hommes armés ont fait l’incursion dans la zone et mis fin à la vie de quatre civils dont deux hommes, une femme et une fille d’environ 14 ans.

« Des bandits armés non identifiés ont arraché à la vie quatre personnes à Rushoga, non loin de Ngungu en territoire de Masisi. Il s’agit des porteurs d’armes qui ont fait irruption dans ce village la nuit de mercredi vers 21h. Ils ont immédiatement ouvert le feu sur la population civile. Pour l’instant les services de sécurité sont à pied d’œuvre pour sécuriser la population car le Ministre de l’intérieur a déjà dépêché une délégation dans la zone pour sécuriser la population. En ce qui concerne les bandits, ils se sont volatilisés dans la nature », a déclaré le fonctionnaire délégué du gouverneur à Karuba.

Le Ministre de l’intérieur de la province du Nord-Kivu, Jean Bosco Sebishimbo, que nous avions joint a confirmé l’information et rassure la population qu’il a déjà dépêché des hommes dans la zone et une forte délégation pour éviter ces genres d’atrocités.

La société civile de Karuba a pour sa part précisé que l’une des victimes avait été tuée par à l’aide de la hache et d’autres par balles. Mabiaka Baba, cadre de cette structure citoyenne a condamné cet acte ignoble et lâche, et appelé les forces de sécurité d’être plus vigilantes pendant ces jours des festivités de fin et de début de l’année.

Il faut dire que la situation sécuritaire dans la province est restée volatile ces derniers jours de la fin de l’an 2020. En territoire de Walikale selon les premières informations de la société du groupement Kisimba, cinq personnes auraient été tuées dans les affrontements qui opposent depuis une semaine maintenant les combattants des groupes armés NDC-R de Guidon et FPP/AP de Kabido dans le carré minier de Mali.

Barak Munyampfura Héritier

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 − 6 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
× Comment puis-je vous aider ?