Monde

Mambasa : Début du procès du présumé militaire qui aurait tué deux personnes, la CRDH félicite les efforts des autorités judiciaires

MAMBASA, le 09 Janvier 2021 MNCTVCONGO—— Le présumé militaire des Forces Armées Congolaises accusé d’avoir tendu une embuscade où deux civils avaient été tués et un autre blessé comparaît devant la justice militaire depuis le vendredi 08 Janvier 2020. 

Dans un communiqué ce samedi 09 Janvier , l’Organisation de défense des droits humains Convention pour le Respect des Droits Humains qui s’en félicite, demande à l’auditeur du parquet militaire détaché de Mambasa de bien vouloir fixer les autres dossiers dont les prévenus ont passé déjà beaucoup de temps en détention tant à la prison centrale de Mambasa qu’au cachot du parquet militaire. 

« Enfin le militaire Issa Damasene Likonzo qui aurait tiré sur trois hommes où deux avaient perdus la vie dans une embuscade par lui tendue à Butama, localité située au PK 18, en date du 18/12/2020 sur l’axe Mambasa-Makiki en chefferie de Mambasa est depuis vendredi  08/01/2020 à la barre devant le Tribunal Militaire de Garnison de l’Ituri en chambre foraine au chef lieu du Territoire de Mambasa », a déclaré l’Organisation Convention pour le Respect des Droits Humain (CRDH). 

En effet, ce présumé criminel est reproché des préventions de meurtre, coups et blessures aggravés, vol et dissipations des munitions de guerres. La CRDH félicite les efforts fournies par les autorités judiciaires et administratives pour la ténu des audiences du TGM en chambre foraines à Mambasa afin que ce militaire soit fixé de son sort, a insisté cette organisation.

Par ailleurs, profitant de la présence des juges Militaires à Mambasa, la CRDH recommande à l’auditeur militaire du parquet militaire détaché de Mambasa de bien vouloir fixé les autres dossiers dont les prévenus ont passé déjà beaucoup de temps en détention tant à la prison centrale de Mambasa qu’au cachot du parquet militaire. 

« Tel est le cas du dossier du policier Éric Ali Tiraka qui aurait tiré à balle réelle sur Mr Mumbere Katsama en date du 23/11/2020 pendant une activité communautaire appelée Salongo dans un bourbier sur la RN44 à Ngwaba/Nziapanda Bela en chefferie de Babila Babombo », a ajouté Maître John Vuleveryo, Chef d’Antenne Adjoint l’ONGDH CRDH, Antenne de Mambasa.

Pour rappel, l’embuscade tendue par le militaire incriminé avait causé la mort de deux citoyens dont Mumbere Lwanzo alias Mambobado, Natandele Lifekya John et une autre Victime du nom de Mr Nangaa qui s’était vu couper de son pied droit par balles réelles. 

Barak Munyampfura Héritier

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Résoudre : *
20 × 14 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
× Comment puis-je vous aider ?