MNCTVMonde

Lubumbashi : Les enseignants et promoteurs du secteur privé exigent la réouverture immédiate des écoles

LUBUMBASHI, le 14 Janvier 2021 MNCTVCONGO—— Les enseignants et promoteurs d’écoles du secteur privé ont manifesté pacifiquement, ce jeudi 14 Janvier 2021 dans la ville de Lubumbashi [province du Haut-Katanga], pour réclamer la réouverture des écoles et la reprise immédiate des cours, suspendus à cause de la deuxième vague de la pandémie du Coronavirus.

La manifestation qui s’est déroulée de manière séparée a eu comme point de chute le gouvernorat de province du Haut-Katanga, où ils ont lu un mémorandum à l’attention des collaborateurs de l’autorité provinciale, Jacques Kyabula Katwe, qui était absent de son bureau.

Dans leur déclaration, les enseignants et promoteurs des écoles du secteur privé demandent au Président de la République, Félix Tshisekedi, d’ordonner la réouverture des établissements scolaires et universitaires, tout en lui promettant de tout mettre en œuvre pour faire appliquer les mesures barrières contre le Covid-19.

« Nous sommes venus réclamer la réouverture des écoles de l’enseignement privé, c’est le seul métier que nous avons. L’année passée nous avons mal travaillé pour ne pas finir l’année, les enfants n’ont pas bénéficié de toutes les matières prévues dans le programme. Cette année, nous avons à peine de commencer on vient encore de fermer. Jusque-là on ne sais vraiment pas le motif parce que nous voyons les marchés qui fonctionnent, les bars qui fonctionnent les restaurants qui fonctionnent, le transport on prend les gens comme c’était auparavant », s’est indigné Jonas Kingu, promoteur d’école et l’un des manifestants.

Ce dernier déplore le fait que les enseignants du secteur public sont eux payés chaque mois par l’État malgré la suspension des activités scolaires, alors que ceux du secteur privé qui n’ont aucune autre source de revenus sont abandonnés à leur triste sort.

Pour rappel, les élèves à l’EPST ont été envoyés en vacances anticipées le 18 décembre 2020 à raison de la remontée en puissance du nombre des cas de contamination à la maladie à Coronavirus. Alors que les vacances devraient prendre fin le 05 Janvier dernier, le Gouvernement a décidé de les prolonger en entendant qu’il y ait une amélioration positive de la situation sanitaire.

Mercredi 13 Janvier, à l’issue d’une réunion du Comité Multisectoriel de riposte contre la Covid-19, le Ministre de la santé a rassuré qu’il n’y aura pas d’année blanche à l’EPST comme à l’ESU.

Richard Muteta

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 × 25 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
× Comment puis-je vous aider ?