Monde

Kinshasa : Deux citoyens interpellent Gentiny Ngobila sur la redevabilité liée à la taxe sur l’éclairage public

KINSHASA, le 19 octobre 2020 MNCTVCONGO—— Ikala Engunda Alain et Shemasti Kibancha Chris sont ces deux citoyens kinois qui ont saisi ce lundi 19 octobre 2020 le gouverneur de la ville-province de Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo, sur la redevabilité relative à la taxe sur l’éclairage public.

Dans une correspondance d’une page et demie adressée à Gentiny Ngobila, ces deux kinois lui font d’abord observer que « l’absence de l’éclairage public dans la ville de Kinshasa est érigée en un principe qui connait à peine quelques exceptions. Toutes les artères de Kinshasa sont littéralement dans le noir ».

Ils indiquent qu’à travers les factures d’électricité émises par la Société Nationale d’électricité (SNEL), les kinois payent la taxe sur l’éclairage public qui s’avère être une taxe provinciale. À titre illustratif, ces citoyens estiment que si 1 million de Kinois payent 500 francs congolais par mois comme taxe sur l’éclairage public, au travers les factures de la SNEL, cela constitue des recettes de l’ordre de 500 millions CDF, soit 250.000 USD par mois au profit de la province.

Ces deux kinois appellent pour ce faire Gentiny Ngobila à la rédévabilité vis-à-vis des assujettis, selon qu’une taxe est la contrepartie monétaire d’un service rendu par une personne publique.

Tout en se demandant si les recettes qui proviennent de cette taxe ne permettent-elles pas à l’autorité provinciale d’installer et d’entretenir les lampadaires publics, ou encore où est réellement affecté cet argent, ces deux citoyens kinois suggèrent au Gouverneur de Kinshasa d’engager des discussions avec les entreprises locales spécialisées dans la fabrication, l’installation et l’entretien des lampadaires publics, pour s’occuper de l’éclairage public dans la ville, moyennant les recettes de la taxe mensuelle sur l’éclairage public.

Richard Muteta

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 − 11 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
× Comment puis-je vous aider ?