Monde

Ituri : Au moins 28 corps des civils tués retrouvés à Lengabo dans le territoire d’Irumu

BUNIA, le 23 Janvier 2021 MNCTVCONGO—— Au moins 28 corps des civils ont été retrouvés dans le Nord-Est de la République Démocratique du Congo en province de l’Ituri. Selon la société civile il s’agit des civils qui auraient été tués dans les violents affrontements qui opposent l’armée Congolaise et les combattants de la milice de Chini ya Kilima, FPIC, dans le village Lengabo à plus ou moins 4 km au Sud de Bunia en chefferie des Baboa Bokoe dans le territoire d’Irumu.

La société civile du Groupement Lengabo précise que la majorité de victimes sont des hommes qui auraient été ligotés avant d’être tués. Ces corps sans vie ont été découverts le lundi 18 Janvier 2021 par la population locale après des violents combats qui ont opposé l’armée aux groupes armés en date du 07 Janvier 2021.

« C’est un bilan qui fait suite aux affrontements des FARDC et les groupes armés. Nous venons d’enregistrer 28 civils tués. Nous avions appelé le Maire de la ville, la croix rouge pour venir inhumer ces corps mais ils n’ont pas réagi. Certains nous ont même demandé de l’argent avant d’inhumer les corps. Depuis, les corps sont en décomposition. Il y a 6 corps qu’ils viennent de jeter dans la rivière ici tout près », a témoigné à Mnctvcongo Innocent Katho, Président de la société du Groupement Lengabo.

Des civils tués par balles dans des affrontements selon la société civile

« Voyant les victimes, ils ont été d’abord ligotés avant d’être tués par ces miliciens. Depuis la conquête des FARDC nous avons du calme avec ces commandos. Seulement la vie est si difficile car les miliciens ont tout pillé. Comme moi ici j’ai seulement ces habits. Pour l’instant nous pouvons appeler la population à revenir dans les villages. Mais aucune autorité qui a déjà piétiné ce lieu. C’est déplorable vraiment. Appelons des lulu, Hema, Bande de revenir. Que les autorités puissent se souvenir de nous », a-t-il ajouté.

Il faut dire que présentement les militaires FARDC contrôlent plusieurs villages conquis dans les mains des miliciens dans cette partie de l’Ituri. Le territoire d’Irumu fait face aux attaques des groupes armés locaux et ADF qui continuent à cibler des civils. Il y a plus d’une semaine, plus de 45 Pygmées ont été tués dans le même territoire par des hommes armés présumés ADF.

Barak Munyampfura Heritier

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Résoudre : *
22 + 28 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
× Comment puis-je vous aider ?