Monde

Haut-Katanga : Marche de soutien aux FARDC : Jacques Kyabula réitère l’appel à l’enrôlement massif des jeunes dans l’armée

LUBUMBASHI, le 17 novembre 2022 MNCTV CONGO—— ; À l’appel des autorités provinciales, la population du Haut-Katanga a manifesté dans les rues de Lubumbashi, ce jeudi 17 novembre 2022. Toutes les forces vives ont répondu présent à cette marche de soutien aux Forces armées de la République démocratique du Congo et au Chef l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. 

Comme annoncé, la marche est partie de l’esplanade du bâtiment du 30 Juin, siège de l’Assemblée provinciale, pour chuter par la place Moïse Tshombe en passant par les avenues Kasa Vubu et Mzee Laurent Désiré Kabila. À la place Moïse Tshombe, le gouverneur de province s’est adressé aux nombreuses personnes venues témoigner leur soutien aux FARDC engagées au front contre les groupes armés dans l’Est du pays, dont le M23 soutenu par le Rwanda. 

Tout en condamnant cette agression extérieure, le numéro 1 de la province du Haut-Katanga a réitéré l’appel à l’enrôlement massif des jeunes dans l’armée pour défendre l’intégrité territoriale de la RDC. Relayant ainsi le message du Président de la République et commandant suprême des FARDC et de la police nationale Congolaise. 

« Le message que nous avons : nous soutenons le Chef de l’État, nous soutenons les FARDC. La façon de soutenir les FARDC chers jeunes c’est de s’enrôler dans l’armée. Le recrutement est en train de se faire. Rendez-vous à la 22ème région, au camp Vangu on va vous recrutez et vous allez renforcer les effectifs. », a lancé le gouverneur Kyabula Katwe aux jeunes présents à cette manifestation. 

Lire aussi : https://mnctvcongo.net/haut-katanga-pres-de-600-jeunes-rejoignent-les-fardc/

Il a ensuite invité la population du Haut-Katanga à l’unité, à demeurer vigilante et à se ranger derrière les FARDC et le Chef de l’État pour faire face à l’agression dont est victime la RDC. Pour Jacques Kyabula, pas question de céder une seule partie du territoire congolais aux envahisseurs. 

« Et nous, population, nous sommes derrière le Président de la République, derrière les FARDC parce que nous ne pouvons pas accepter de négocier pour vendre la terre de nos ancêtres. Ils nous ont combattu du temps de Laurent Désiré Kabila, ils nous ont combattu du temps de Joseph Kabila. Même à l’ère de Fatshi allez-vous acceptez qu’ils nous combattent à nouveau ? Alors ça voudrait dire nous sommes unis, l’unité du peuple congolais, l’unité du peuple Haut-Katangais derrière le Président de la République en matière du Congo. », a ajouté le chef de l’exécutif provincial.  

La population présente à la marche a, pour sa part, demandé au gouvernement de doter l’armée des matériels adéquats pour faire face à l’ennemi. Elle a également condamné l’attitude de la communauté internationale qui semble jouer le jeu du M23 et de son parrain le Rwanda. 

Richard Muteta

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
3 × 24 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
× Comment puis-je vous aider ?