Monde

Haut-Katanga : Encore un groupe de présumés criminels tombé dans les filets de la police à Lubumbashi

LUBUMBASHI, Samedi 03 décembre 2022 MNCTV CONGO—— ; La Police nationale Congolaise a présenté, ce samedi 03 décembre 2022 au gouverneur de la province du Haut-Katanga, un groupe de six présumés criminels. Selon la presse du gouvernorat de province, il s’agit des premiers suspects du meurtre d’un chauffeur de taxi du nom de Kitunga Kalala Timothée, dont le corps sans vie a été retrouvé emballé dans un sac, non loin de la route de contournement à Lubumbashi.  

La cérémonie de présentation s’est déroulée dans l’enceinte du gouvernorat en présence du ministre provincial de l’intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières, Éric Muta Ndala. 

Ces présumés malfaiteurs ont été arrêtés alors qu’ils étaient à la recherche d’un acheteur du véhicule de marque Probox volé des mains du chauffeur assassiné. Véhicule dont la peinture et la plaque d’immatriculation ont été changées. 

« Ce sont ici les six premiers suspects que nous avons maîtrisés dans le dossier de l’assassinat du chauffeur Kitunga Kalala Timothée. Ainsi que la voiture Probox couleur jaune que voici bien que la plaque a  été déjà changée. C’est la voiture que conduisait le chauffeur en question », a déclaré l’officier de police judiciaire qui a procédé à leur présentation aux autorités provinciales. 

Pour sa part, le gouverneur Jacques Kyabula Katwe a remercié la police nationale congolaise pour l’arrestation de ces suspects. Avant d’ordonner leur mise à la disposition de la justice pour qu’ils répondent de leurs actes. 

« Après le premier lot de criminels qui ont assassiné le prophète Jérémie, aujourd’hui nous sommes encore en face de nous avec les criminels qui ont participé à l’assassinat d’un chauffeur. Et coup de chapeau par rapport à ça. La police doit être vigilante et la police est là pour la protection des citoyens. Et donc, les crimes qui se commettent doivent être sévèrement puni. C’est pour cela que je demande à ce que vous mettiez ces criminels à la disposition de la justice », a dit le numéro un de la province du Haut-Katanga. 

Par ailleurs, la police a indiqué que les enquêtes se poursuivent pour mettre la main sur le dernier suspect en cavale.

Le jeudi 1er décembre dernier, un autre groupe de présumés criminels a été arrêté et présenté au gouverneur de province. Il s’agit des présumés assassins du prophète Jérémie Lenge Monga Doxa lâchement abattu dimanche dernier par des conducteurs de taxi moto qui l’avaient accusé d’avoir tenté de voler une moto de leur collègue. Leur procès s’est ouvert jeudi à l’auditorat militaire.

À noter que malgré les efforts du gouvernement provincial pour rétablir la sécurité, le taux de criminalité ne cesse d’augmenter dans la ville de Lubumbashi et dans d’autres contrées de la province du Haut-Katanga. 

Richard Muteta

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 − 3 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
× Comment puis-je vous aider ?