Monde

“Grâce à son partenariat avec Huawei, la RDC peut atteindre les objectifs de son Plan National du Numérique” [Tribune de Paulette Kimuntu]

“Grâce à son partenariat avec Huawei, la RDC peut atteindre les objectifs de son Plan National du Numérique” 

[Tribune de Paulette Kimuntu]

Le numérique est aujourd’hui un moteur de croissance essentiel et multidimensionnel. De nombreux pays se sont dotés d’ambitieux « plans numériques » visant à accélérer leur croissance. La question des infrastructures (réseaux) revêt, ici comme ailleurs, une importance cruciale. 

Il existe actuellement, à l’échelle mondiale, quatre fournisseurs principaux d’équipements de technologies d’information et de la communication (TIC) : Huawei, Nokia, ZTE et Ericsson. Cependant, grâce à son fort investissement dans la recherche et le développement, la société Huawei se distingue des autres et joue un rôle de plus en plus important dans le déploiement et la généralisation de la 5G et d’autres technologies de pointe.

Au cours des deux dernières années, les États-Unis ont imposé des sanctions à Huawei, précisément dans le but d’entraver le déploiement de sa technologie 5G de pointe. Les États-Unis reprochent à Huawei les risques liés à la cybersécurité sur la 5G, mais sans fournir fournissent aucune preuve. Et si allégations sans fondement ne visaient pas, tout simplement, à écarter un concurrent plus avancé technologiquement ?  

D’après la société Huawei, la cybersécurité et la protection de la vie privée sont les priorités absolues de l’entreprise, qui compte investir des dizaines de milliards de dollars dans ces domaines au cours de la prochaine décennie.

Ainsi, malgré la mauvaise campagne des États-Unis, beaucoup de pays mais aussi d’autres clients ont choisi Huawei comme leur partenaire fiable. C’est le cas de la République Démocratique du Congo.  

Ce choix se justifie notamment par le fait qu’en tant que leader dans l’industrie des TIC, cette entreprise chinoise a une attitude ouverte et coopère avec ses partenaires industriels et ses clients pour construire un écosystème sain et travailler ensemble pour la construction numérique et servir les populations.

Pendant plusieurs années, la RDC a connu un fort développement dans le domaine du numérique. Grâce aux entreprises internationales qui s’y sont installées depuis quelques années, les autorités congolaises n’ont pas baissé les bras et ont lancé en 2019 le Plan National du Numérique.

Depuis son arrivée en terre congolaise, Huawei s’est révélée être un partenaire fiable de ce grand pays au cœur de l’Afrique, dans la coopération avec les opérateurs locaux pour travailler ensemble dans le domaine des télécommunications. Des réseaux de tous les types, de la 2G à la 4G, adaptés au contexte géographique et local, et aux infrastructures existantes, sont ainsi fournis par elle.

Au-delà de la fourniture en technologie numérique de RD Congo, Huawei a placé son action dans la promotion de la formation de la Jeunesse RD Congolaise. Des programmes de formation ont été mis en place dans le pays pour permettre aux étudiants de découvrir le monde numérique – et d’être connectés. Récemment, 20 étudiants des différentes universités congolaises ont bénéficié du programme éducatif « Seeds For the Future ». Plusieurs milliers de personnes ont d’ailleurs participé aux formations technologiques organisées par la société depuis 2006.

Les autorités de RD Congo sauront faire preuve d’indépendance et sauront faire primer l’intérêt national dans le choix du meilleur fournisseur de son infrastructure numérique. 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
4 ⁄ 2 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
× Comment puis-je vous aider ?