Monde

Goma : Manifestation d’une centaine de femmes pour dénoncer les violences faites aux femmes et tueries au Nord-Kivu

GOMA, le 31 Mars 2021 MNCTVCONGO—— Au total 180 femmes des associations féminines et mouvement citoyens étaient dans la rue de la ville volcanique de Goma, ce mercredi 31 Mars 2021, pour dénoncer les violences et tueries dans l’Est du pays, à Beni particulièrement par les ADF, mais aussi les tueries dans le territoire de Rutshuru, Masisi Walikale. La manifestation a était organisée par le mouvement de femmes Tuko Teteye en collaboration avec AIDPROFEN.

Pour ces femmes, il est inacceptable que les femmes puissent continuer à être violées, tuées et kidnappées aux yeux des autorités congolaises. Paci Mubalama, une des manifestantes appelle le gouvernement provincial à signer un édit de protection des femmes qui permettra à ces femmes d’être protégées.

« Nous sommes ici au gouvernorat dans le cadre de la clôture du mois de la femme. Nous continuons à revendiquer les droits de la femme, il y a des femmes qui sont tuées, kidnappées, violées et d’autres qui sont battues. C’est inacceptable, les autorités doivent tout faire pour protéger les femmes. Nous avons une protection que le gouvernement provincial signe un édit pour lutter contre les violences domestiques et conjugales », a déclaré Paci Mubalama, cadre de Aideprofen.

Nous continuons à pleurer les femmes qui sont victimes des violences dans l’Est du pays. Si nous sommes venus voir le gouverneur, nous pensons qu’il a une solution aux problèmes que subissent les femmes et s’il ne parvient pas à répondre à nos problèmes, nous allons porter nos inquiétudes à Kinshasa, a-t-elle ajouté.

Il faut dire que ces associations féminines ont recensé plusieurs cas de violences conjugales dont sont victimes les femmes. Les cas plus récents sont ceux d’une femme battue par son mari et qui a succombé de ses blessures dans le quartier Ndosho en ville de Goma et une autre décapitée puis brûlée vive dans le territoire de Nyirangongo en groupement Munigi.

Cette manifestation est intervenue après le massacre de 27 civils par les ADF dans le groupement Batangi-Mbau à Beu Manyama en territoire de Beni, la nuit du mardi au mercredi 31 Mars 2021.

Barak Munyampfura Héritier

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Résoudre : *
24 − 17 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
× Comment puis-je vous aider ?