Monde

Diplomatie : « La Chine soutient les efforts de la communauté internationale en faveur du dialogue et pour préserver la stabilité en RDC » [Zhu Jing]

KINSHASA, le 10 décembre 2020 MNCTVCONGO—— L’ambassadeur de la Chine en République démocratique du Congo, Zhu Jing, a déclaré mercredi 09 décembre que son pays soutient les efforts de la communauté internationale en faveur du dialogue et pour la stabilité en RDC. 

Réagissant ainsi à la crise politique que traverse le pays après l’annonce dimanche par le Président de la République Félix Tshisekedi de la fin de la coalition au pouvoir FCC-CACH, le diplomate chinois estime que la communauté internationale doit respecter la souveraineté de la RDC. 

« La Chine soutient les efforts de la communauté internationale en faveur du dialogue et pour préserver la stabilité en RDC. Ceux-ci doivent respecter la souveraineté de la RDC », a dit Zhu Jing dans un tweet. 

Dans cette même optique, lundi, lors de la réunion du Conseil de Sécurité des Nations Unies, le Représentant de la Chine à l’ONU, Amb Dai Bing, a souligné la « nécessité pour la RDC de maintenir la stabilité politique », et appelé à « une solution holistique pour s’attaquer aux causes profondes du conflit », avant de réaffirmer « le soutien de la Chine à la RDC pour s’engager sur la voie de la paix, stabilité et développement ».

De leurs côtés les États-Unis, le Canada, le Japon, la Corée du Sud ainsi que la Suisse ont pris note du discours du Président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi à la Nation du dimanche 6 décembre 2020. Dans une déclaration commune, les 6 pays ont affirmé leur soutien au processus de réforme visant à garantir le changement que le peuple congolais demande. 

Dimanche dans son discours à la Nation, le Président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, a annoncé avoir mis fin à la coalition FCC-CACH et officialisé la création de « l’Union sacrée de la Nation ». Il a également annoncé la nomination prochaine d’un informateur pour requalifier la majorité au sein de l’Assemblée nationale, estimant que « la majorité actuelle s’est effritée ». 

Au lendemain de son discours, le FCC a déclaré avoir pris acte de la fin de la coalition et être prêt pour la cohabitation, appelant tous les ministres du CACH à se retirer des gouvernements national et provinciaux. 

Par ailleurs à l’Assemblée nationale, des heurts ont opposé lundi et mardi les partisans de l’Union sacrée et ceux du FCC à la suite de la pétition initiée contre le Bureau Mabunda (FCC). Les pétitionnaires ont finalement réussi à installer un Bureau provisoire composé du doyen d’âge et de deux députés Benjamins de la Chambre. Ce bureau devrait entamer l’examen des pétitions ce jeudi lors d’une plénière convoquée pour la cause.

Richard Muteta

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Résoudre : *
40 ⁄ 20 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
× Comment puis-je vous aider ?