Monde

Butembo : Les éléments de la PCR s’adonnent à une corruption à ciel ouvert

BUTEMBO, le 04 Mai 2021 MNCTV—— Les agents de la Police de circulation routière commis aux différents carrefours dans la ville de Butembo se livrent souvent à des actes de menaces qui leur permettent de bien être corrompus par les conducteurs sans documents de bord.

En lieu et place de faire ce qui est dans leurs attributions entre autre, établir l’ordre sur la voie publique, ces derniers par leur compétence orchestrent un désordre sans précédent sur la voirie urbaine pendant qu’ils marchandent sur la somme à payer pour être relâché ; un manque à gagner pour le trésor public, une somme qui ne sert à leurs dépenses privées.

D’ailleurs les carrefours de la ville de Butembo naissent de partout sauf dans des parcelles et certains n’ont qu’une durée limitée ; les éléments de la brigade routière s’investissent à un lieu de nous ne savons d’où et cela pas dans le but d’arrêter les engins sans documents mais pour qu’ils se fassent de « loboko », un geste de salutation entre conducteurs et un Roulage sans que ceux qui sont à côté s’en aperçoivent et s’en suit une disparition de ces éléments après un moment donné.

Un grand désordre s’observe même dans la façon de conduire de plusieurs conducteurs des engins roulants dans la ville, le code de la route loin d’être respecté ou bien n’étant pas connu par les usagers des voies publiques dans cette grande ville où les activités de la plupart d’habitants sont concentrées au centre ville. 

La nécessité d’un recyclage obligatoire pour tout conducteur est donc d’une utilité capitale pour prévenir toute éventualité, suggèrent certains observateurs qui en appellent également à la conscience de ceux qui sont censés mettre l’ordre sur les routes.

Victor Muhindo

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Résoudre : *
29 − 26 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
× Comment puis-je vous aider ?