Monde

Burundi : Quatre journalistes d’Iwacuinfo libérés sur grâce présidentielle 

BUJUMBURA, le 25 décembre 2020 MNCTVCONGO—— Quatre journalistes du Journal Burundais Iwacu arrêtés depuis le 22 octobre 2019, ont été libérés par les autorités Burundaises a t-on appris des sources officielles. Ceci à la suite d’une grâce présidentielle leur accordée par le Président Evariste Ndayishimiye.

Il s’agit de Christine Kamikazi, Agnès Ndirubusa, Egide Harerimana et Térence Mpozenzi qui ont déjà passé 430 jours en prison, eux qui étaient accusés d’atteinte à la sureté de l’Etat et condamnés à 2 ans de détention.

« Agnès,Christine ,Egide, Térence libérés après 430 jours de prison. Accusés d’atteinte à la sureté de l’Etat, ils avaient été condamnés à 2 ans et ½ de détention sans preuves de ces allégations. Ils avaient demandé la grâce présidentielle. Iwacuinfo salue cette libération », déclare dans un tweet Antoine Kaburahe, fondateur du groupe de presse Iwacu.

Le comité de protection pour les journalistes en Afrique (CPJAfrica) salue également la libération des journalistes d’Iwacuinfo Christine Kamikazi, Agnès Ndirubusa, Egide Harerimana et Térence Mpozenzi. Pour cette Organisation, ils n’auraient jamais dû être arrêtés le 22 octobre 2019.

Il faut dire que selon le communiqué de la présidence Burundaise publié ce vendredi 25 décembre 2020 les quatre journalistes avaient écrit au Chef de l’Etat pour demander une grâce présidentielle. Avant d’ajouter qu’ils ont payé les amendes dues et ont eu un comportement exemplaire durant leur détention. 

Barak Munyampfura Héritier

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 − 5 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
× Comment puis-je vous aider ?