Monde

Béni : Un bilan lourd à Baeti, 19 morts, 40 maisons incendiées et 5 tonnes de cacao brûlés dans l’attaque des ADF (CEPADHO)

BENI, le 30 Octobre 2020 MNCTVCONGO—— Le bilan de l’attaque des rebelles Ougandais de Forces Démocratiques alliés (ADF) est revu à la hausse. Selon un communiqué du Centre d’étude pour la promotion de la paix, la démocratie et le droit de l’homme (CEPADHO), dix neuf (19) personnes ont péri dans cette attaque dans le village Baeti.

Cette organisation précise que ce bilan porte à 979 personnes tuées depuis 12 mois dans le territoire de Béni.

« C’est à partir de 19h00′ locale le soir de mercredi 28 octobre courant que les Terroristes ADF ont débuté leur carnage à Baeti dans la localité des Babila-Bakaheku, Groupement Batangi-Mbau, en Secteur de Beni-Mbau, à 20km-ouest d’Oicha/ le Chef-lieu du Territoire de Beni, dans la Province du Nord-Kivu. Des informations recueillies par le CEPADHO font état de 19 civils massacrés dont 2 Femmes, 40 maisons incendiées (principalement des maisons de commerce) ainsi qu’une église chrétienne (des Kimbanguistes) mise en feu par les ADF », peut-on lire dans le communiqué du CEPADHO publié ce jeudi soir.

Dans cette attaque, au moins 5 Tonnes de cacao ont été réduits en cendres. Environ 50 chèvres ont également été pillées ou méchamment calcinées. Après avoir opéré pendant toute la nuit, les assaillants se seraient retranchés du côté du côté sud, sur l’axe Kukutama-Mantumbi.

« Nous pouvons rappeler que la localité des Babila-Bakaheku a enregistré au moins 7 attaques avec plus de 50 civils massacrés dans l’intervalle d’un mois. Avec ce massacre de Baeti, nous avons enregistré 979 civils tués par les ADF/MTM dans l’espace de 12 derniers mois. Nous condamnons avec véhémence ce crime, réitère notre appel aux FARDC et aux Casques bleus de la MONUSCO à plus d’efforts dans la traque contre les ADF/MTM. Ce qui pourra rassurer tant soit peu la population victime de la longue tragédie », a déclaré Maître Omar Kavota, Vice-président du CEPADHO.

Par cette occasion, le CEPADHO encourage le Président de la République à se pencher d’avantage sur le Terrorisme à Beni. Il salue à cet effet le plaidoyer réalisé dernièrement par le Chef de l’Etat au près de ses Paires, à l’occasion de son séjour à Brazza-Ville, consistant à lancer un appel à la solidarité africaine et internationale dans la lutte contre « un Terrorisme aveugle » qui se développe dans l’Est de la RDC.

L’Organisation suggère au Président de la République de mentionner la problématique sécuritaire dans le sujet des consultations qu’il envisage. Cela, pour engager toute la nation dans la lutte contre le Terrorisme qui menace la paix et la sécurité du pays, conclu ce communiqué signé à Goma, ce jeudi 29 octobre 2020.

Barak Munyampfura Héritier

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 − 1 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
× Comment puis-je vous aider ?