Monde

Beni : Le bilan de l’incursion attribuée aux ADF à Aveyi-Kukutama passe de sept à onze morts

BENI, le 24 Avril 2021 MNCTV—— Le village Aveyi-Kukutama, dans le groupement Batangi-Mbau, secteur de Beni-Mbau à Beni territoire au Nord-Kivu a été la cible d’une nouvelle incursion attribuée aux rebelles Ougandais ADF actifs dans la région de Beni, la journée du vendredi 23 Avril dernier à une dizaine de kilomètres à l’Ouest de Oicha, chef-lieu du territoire de Beni, dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

Bilan, onze morts au total. Un bilan qui est encore provisoire, indique Monsieur Katuo Kinos, président de la société civile noyau de Mamove au cours d’un entretien téléphonique accordé à Mnctvcongo.

« Avant que le village Aveyi-Kukutama soit la cible des rebelles Ougandais ADF, un motocycliste a échappé aux rebelles qui l’ont tendu une embuscade dans le village Maleki, localité Babila-Bakaiku. Sa moto avait été endommagée moyennant la hache, après celà, sept personnes dont trois d’une même famille ont été sauvagement tuées dans le village Aveyi-Kukutama, alors la matinée de ce samedi 24 Avril 2021, cinq corps ont été découverts dans le village Matodi dans la même contrée, œuvre attribuée aux rebelles Ougandais ADF. Les corps et les motos de victimes et rescapés ont été récupérés cet après-midi par les jeunes jusqu’à la morgue de l’hôpital Général de Référence de Oicha chef-lieu du territoire de Beni au Nord-Kivu, en attendant le programme des inhumations dans les différentes familles. Nous n’avons pas de messages aux autorités militaires, nous sommes fatigués des annonces et alertes, néanmoins nous appelons les populations à la vigilance. », a-t-il déclaré.

De son côté un rescapé trouvé cette matinée à la morgue de l’hôpital Général de Référence de Oicha a laissé entendre que, « les rebelles sont venus comme nos éléments loyalistes de Forces Armées de la République Démocratique du Congo. Ils m’ont demandé d’aller prendre ma machette, du retour, j’ai vu ma femme déjà égorgée et j’ai fait un demi-tour pour s’echaper. Ils m’ont demandé la machette pour manger les papayes ».

À noter que la plupart des victimes sont toutes habitantes de Oicha Centre où les veillées mortuères sont organisées.

Mavingu Gerlance

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Résoudre : *
27 × 12 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
× Comment puis-je vous aider ?