Monde

Beni : La notabilité de Mbau s’attaque aux propos de l’armée congolaise après la mort de 18 personnes dans deux jours

BENI, le 23 septembre 2020 MNCTVCONGO—— Les notables du secteur de Beni-Mbau à Beni-territoire au Nord Kivu digèrent mal les propos de l’armée congolaise engagée dans les opérations sokola 1 dans la région de Beni via son porte-parole, le Lieutenant Antony Mualushayi.

Ce dernier après la mort de dix-huit personnes dans l’entité de Mbau, groupement Batangi-Mbau a dit sur les voies des ondes que « l’attaque de Mbau c’est un règle des comptes parce que ce sont les membres d’une même famille qui ont été tués à Mbau (Kitoho) ».

Les victimes au nombre de douze civils, hormis les trois militaires avaient été surprises par les rebelles ougandais présumés ADF qui avaient tué sauvagement les habitants à Kitoho.

Suite aux propos du porte-parole de l’armée congolaise, les notables du secteur soudés comme un seul homme ont sorti une déclaration ce mardi 22 septembre 2020 dans laquelle ils expriment leur mécontentement face à ces déclarations.

« Nous notables de Mbau, nous appelons l’armée congolaise à chaque fois bien comprendre la situation avant de faire des déclarations qui parfois énervent. », ont ils dit.

Pour eux, les massacres de civils à Mbau par les ADF n’ont rien à voir avec le règlement des compte tel qu’a déclaré le Lieutenant Antony Mwalushayi

Pour rappel, dix-huit (18) personnes, dont quatorze civils et quatre militaires ont été tués dans deux jours par les rebelles ougandais présumés ADF à Mbau-Kitoho où quinze de ces 18 personnes ont été tuées et quelques unes portées disparues, mais aussi trois maisons incendiées, tandis que dans le même groupement Batangi-Mbau cette fois ci à Musuku, trois personnes avaient été tuées, le centre de santé de la place incendié avant de dévaliser cette structure sanitaire.

Les maisons de commerces ont également été incendiées, ainsi que les pillages systématiques et des enlèvements ont été enregistrés la journée du 21 septembre dernier au lendemain de l’incursion attribuée aux mêmes rebelles à Mbau chef-lieu du secteur de Beni-Mbau au Nord-Kivu.

Mavingu Gerlance

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
34 ⁄ 17 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
× Comment puis-je vous aider ?