MNCTVMonde

Adhésion de la CCU à l’union sacrée : le président de l’UR crie à la trahison et annonce le retrait de son parti du regroupement

KINSHASA, le 14 Janvier 2021 MNCTVCONGO—— L’ex-ministre de la Communication et médias, Lambert Mende Omalanga et son regroupement politique, la Convention des Congolais Unis (CCU) et alliés, ont annoncé ce mercredi leur adhésion à l’union sacrée de la Nation initiée par le Président de la République Félix Tshisekedi. Et par surcroît leur retrait du Front Commun pour le Congo du président honoraire Joseph Kabila.

Cependant, cette décision ne fait pas l’unanimité au sein de ce regroupement et suscite déjà des mécontentements. La première réaction négative est du parti politique Union Républicaine [UR] qui, par la voix de son président, crie à la trahison et annonce son retrait de la CCU.

Dans une correspondance adressée à l’actuel président du conseil d’administration des Lignes Maritimes Congolaises, Zihindula Mulegwa dit apprendre avec « consternation » que Lambert Mende ait « convoqué la réunion du regroupement politique CCU et alliés pour demander aux membres d’adhérer à l’union sacrée ».

En effet, dit le président de l’UR dans sa correspondance à M. Mende, « Pendant que l’information circulait que vous avez intégré l’union sacrée, je vous ai appelé le samedi passé pour en savoir plus et vous m’aviez rassuré que cette information était fausse. Comme mon parti, l’Union Républicaine fait partie de CCU et alliés et que les membres de mon parti voulaient se retirer de cette alliance, je les ai fait part de notre conversation ».

« Mais à ma surprise, je reçois ce matin un document d’adhésion à l’union sacrée avec la signature d’un membre de l’Union Républicaine qui nous dit que vous lui aviez demandé tout simplement de signer la liste de présence à une réunion qui n’avait rien affaire avec l’adhésion à l’union sacrée », déplore-t-il.

Zihindula V. Mulegwa, qui regrette que l’autorité morale de la CCU ait « fait adhérer leur parti contre leur propre volonté, alors qu’elle lui a rassuré le samedi que le regroupement ne va pas intégrer cette structure », estime que « l’acte posé fait partie de manque de culture politique en République Démocratique du Congo et l’UR ne peut pas adhérer à cet acte de trahison ».

Il réaffirme par ailleurs l’appartenance de l’Union Républicaine au FCC et leur attachement à la seule vision de Joseph Kabila pour la RDC, son autorité morale. « Comme vous aviez choisi l’union sacrée, nous vous informons que désormais l’Union Républicaine ne fait plus partie de votre regroupement politique, CCU et alliés », conclut le président de l’UR.

Richard Muteta

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Résoudre : *
20 × 9 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
× Comment puis-je vous aider ?