Monde

Nord Kivu : BEDEWA Déplore un cas de perte en vie humaine dans la prison centrale de Walikale

GOMA, le 15 octobre 2020 MNCTVCONGO—— Le Bureau d’Etudes et d’appui au Développement du Territoire de Walikale (BEDEWA) dénonce des situations qui ne vont pas épargner la vie aux détenus de la prison centrale de Walikale dans la province du Nord-Kivu, après la mort d’un homme condamné à 7 ans de prison pour viol qui est tombé malade depuis le mois de mars 2020 sans aucune assistance ni simple visite jusqu’à succomber de suite de sa maladie ce Mercredi 14 octobre.

« Au delà de cette perte en vie humaine, d’autres cas de maladies diverses sont enregistrés dans la prison centrale de Walikale, mais sans aucun espoir d’une quelconque assistance en soins médicaux de services compétents ; au même moment, le ravitaillement en nourriture dans la prison susmentionnée, une responsabilité du gouvernement provincial du Nord-Kivu, devient quasi inexistant », précise cette organisation de la société civile forces vives de la RDC, oeuvrant dans la protection des droits humains, la consolidation de la paix et la bonne gouvernance dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

Déplorant la passivité de l’autorité dans la bonne gestion de maisons carcérales, le BEDEWA indique que plus de 15 cas de détentions de personnes y sont enregistrés et attendent leur sort par le juge du Tribunal de Grande Instance de Goma et du tripaix de Walikale dont l’absence de son président est constaté depuis trois mois déjà.

Suite à la précarité des conditions de vie dans des prisons tirant naissance dans la persistance d’une forte restriction du droit d’accès aux soins médicaux, une bonne condition alimentaire qui manque à l’appel, droit à la vie et à une égale protection de tous devant la loi y compris le droit de la défense conformément aux dispositions des instruments juridiques, régionaux et internationaux sur les droits de l’homme ratifiés par la RDC, cette organisation appelle le gouvernement et toute organisation qui intervient dans ce domaine à avoir un oeil regardant et estime que l’urgence d’une intervention est nécessaire sur cette situation persistante qui menace la vie humaine particulièrement dans la prison centrale de  Walikale et sur toute l’étendue de la province du Nord-Kivu en général.

Victoire Muhindo

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 ⁄ 13 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer